500.000 personnes en Corée du Nord vivent leur foi en secret

Publié le par Jean-Luc

Près de 500 000 personnes exerceraient des activités religieuses souterraines en Corée du Nord malgré l’oppression du régime de Kim Jong-un, a déclaré vendredi une organisation de défense des droits de l’homme.

Selon le chef de la justice pour la Corée du Nord à Séoul, le pasteur Jeong Peter, il existerait des lacunes importantes dans l’estimation du nombre de personnes religieuses en Corée du Nord par les organisations de secours. Portes Ouvertes international estime ainsi que ce chiffre équivaudrait à une fourchette située entre 200 000 et 400 000, voix des martyrs à 500 000 et le Comité des droits de l’homme dans ce pays à 300 000.

Dans son livre de 24 pages intitulé « les réalités de l’oppression religieuse en Corée du Nord », le pasteur Jeong Peter dénonce, sur la base des témoignages de transfuges nord-coréens et de rapports des Nations Unies sur les droits de l’homme en Corée du Nord, la réalité de la persécution des personnes religieuses et des chrétiens dans ce pays.

Premier constat, il est impossible pour des personnes voulant vivre leur foi de se réunir en assemblée de masse et d’entendre une prédication :

« Les activités religieuses secrètes actuelles sont limitées à des groupes de deux ou trois personnes lisant la Bible, priant et chantant des hymnes », a déclaré l’homme de Dieu.

Des personnes qui se trouveraient impliquées dans des activités religieuses seront sûrement envoyés dans des camps de prisonniers politiques ou exécutés a-t-il encore affirmé.

En 2006, par exemple, Son Jong-nam, un chercheur nord-coréen, a été condamné à mort pour avoir eu des contacts avec des groupes chrétiens en Chine et avoir mené des activités de prosélytisme en Corée du Nord.

Dans la province de Pyongan sud, 40 résidents, et dans les provinces de Hamkyong et de Ryanggang, 43 chrétiens clandestins ont été exécutés publiquement en 2010 et 2011 respectivement.

Plus récemment, la Corée du Nord a intensifié la répression des activités religieuses secrètes, appelant la religion «l’opium qui paralyse la conscience révolutionnaire».

Pour le pasteur Jeong Peter « la Corée du Nord est le tombeau des personnes religieuses » a-t-il encore écrit dans son livre. Il déclare avoir publié son ouvrage pour l’utiliser comme source de témoignage pour amener le dirigeant nord-coréen Kim Jong-Un à comparaître devant un tribunal international.

Source : Journal chrétien

Commenter cet article

Angelilie 26/03/2017 14:54

toujours un plaisir de flâner sur vos pages. au plaisir de revenir

Jean-Luc 26/03/2017 20:26

Merci Angelilie pour votre commentaire.
Au plaisir de vous y revoir souvent :-)
N'hésitez pas à commenter d'autres articles et afin de m'encourager à continuer dans ce sens là.