Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Jean-Luc

En Érythrée, plusieurs responsables d’églises sont emprisonnés depuis des années en raison de leur foi. Leur persévérance aide les chrétiens à tenir ferme dans leur foi.

De nombreux responsables d’églises en Érythrée sont en prison depuis une dizaine d’années. Il y a sans doute peu de pays dans le monde où l’on peut faire la même remarque effarante. L’Érythrée, ce minuscule pays situé dans la Corne de l’Afrique continue d’être un véritable cauchemar pour les chrétiens qui veulent y pratiquer leur foi. Pourtant, un chrétien érythréen attire notre attention sur un point de lumière situé au milieu de ce tableau noir. D’après lui, il est remarquable de voir combien les épreuves que traversent les responsables d’églises en Erythrée inspirent les paroissiens. Il explique : « Puisque nos responsables paient au prix fort le fait de connaître Christ, alors nous aussi ! Nous n’avons jamais vu nos responsables fuir, douter ou abandonner. Depuis les hauts murs de la prison ou des conteneurs métalliques entreposés en plein soleil, ou depuis leur domicile où ils sont assignés à résidence, les responsables chrétiens érythréens montrent aux membres des églises que Christ en vaut la peine. Rien, pas même un sermon dans le plus grand des stades ne fait avancer l’Évangile plus rapidement que leur exemple. »

En Érythrée la principale source de persécution est la dictature. Des milliers de chrétiens ont été emprisonnés et beaucoup sont morts en détention. Ceux qui tentent de fuir le pays sont abattus par les forces de sécurité. Le 12 novembre 2015, un chrétien parvient à s’évader d’une prison et rapporte que parmi les 108 chrétiens détenus, beaucoup sont morts sous la torture ou de pneumonie. Lui-même a été sévèrement frappé. L’Érythrée contribue largement à la crise mondiale des réfugiés : des milliers de personnes continuent à fuir le pays.

Source : Portes Ouvertes

Commenter cet article