Sri Lanka : une Église forcée d’arrêter ses cultes

Publié le par Jean-Luc

Dans la matinée du 10 février, alors que les jeunes de l’église du Calvaire à Morawaka étaient engagés dans une réunion de prière, un policier accompagné d’une trentaine de villageois est arrivé à l’église demandant aux participants de cesser leurs activités religieuses. Les villageois ont ensuite tenté de leur retirer leurs Bibles, selon l’organisation The Voice of the Martyrs Canada.

Après avoir été convoqués au poste de police de Morawaka le même jour, l’épouse du pasteur et deux autres fidèles ont rencontré l’officier en charge tôt dans l’après-midi. Ce dernier leur a demandé d’inscrire leur lieu de culte avant que la soumission soit étudiée par le poste de police. Pendant le temps de la procédure, il a été demandé à l’Église de cesser ses activités.

Selon la loi sri-lankaise, il n’y a pourtant aucune obligation légale d’enregistrer des lieux de culte religieux auprès le gouvernement, a affirmé un représentant de l’Alliance nationale des chrétiens évangéliques du Sri Lanka.

Cet incident fait suite à une série d’attaques non justifiées menées contre différentes Églises au Sri Lanka depuis janvier dernier.

Plus tôt cette année, une église sri lankaise avait été détruite par une foule prétendument dirigée par un moine bouddhiste, selon The Voice of the Martyrs.

Prions pour l’équipe pastorale de l’Église du Calvaire et ceux qui les représentent légalement. Puisse le Saint-Esprit être leur défenseur pendant le processus de médiation, en leur accordant la sagesse, les mots appropriés pour parler (Marc 13:11, Romains 15:13).
Enfin prions pour les membres des différentes Églises du Sri Lanka ; demandons au Seigneur de raffermir leur foi.

 

Source : L'observateur chrétien / The Voice of the Martyrs Canada /

Commenter cet article