La querelle des outils

Publié le par Jean-Luc

Les outils du charpentier tinrent un jour une conférence dans l'atelier de leur maitres.

Le frère marteau fut le premier à prendre la parole, car l'assemblée l'avait informé qu'il devait partir étant trop bruyant il déclara; Puisque je dois vous quitter, je demande que la sœur vrille en fasse autant, car, elle est insignifiante et ne produit que peu d'impression.

Sœur vrille se leva alors et dit; Je suis d'accord, mais que sœur vis s'en aille aussi, car pour arriver à quelque chose avec elle, il faut tourner longtemps. Si tel est votre plaisir, déclara sœur vis, je partirai, mais frère robot devra se retirer également, il est trop superficiel !

Le frère rabot répondit à son tour: et bien que la sœur règle parte avec moi ! Elle est toujours en train de mesurer les autres !

La sœur règle se plaignit alors du frère papier de verre qui, dit-elle, est bien plus dur qu'il ne devrait l'être. Mais voila qu'au milieu de la conversation arriva le charpentier. Il mit son tablier et s'approcha de l'établi.

Pour accomplir son travail, il utilisa, tour à tour, la vis, la vrille, le papier de verre, la scie, le marteau, le rabot et tous les autres outils de son atelier. La journée de labeur achevée, on vit sœur scie se lever et déclarer à tous:"Frères et sœurs, je vois que nous sommes tous, ensemble, ouvriers avec le charpentier" (Marc 6:3).

Combien d'entre nous ressemblons à ces outils :
Nous cherchons chicane les uns les autres, nous créons du désordre, simplement parce que nous pensons que notre prochain ne fait pas les choses comme il le devrait. Nous avons des fonctions différentes, mais nous appartenons au même corps.
Nous accomplissons des ouvrages différents, mais nous bâtissons la même maison.
Prenons bien soin de ne pas nous plaindre les uns les autres en trouvant des défauts à un quelconque outil de Dieu !

"Car nous sommes, ensemble, ouvriers avec Dieu".

Auteur : Marc Richard
Tiré du calendrier "Viens et vois"

Commenter cet article