Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Jean-Luc

Shivaram Tekam a quant à lui été forcé de donner « deux poulets, une bouteille de vin et 551 roupies » pour avoir assisté au culte le dimanche de Pâques Alors que certains croyants sont courageux et déclarent ouvertement leur foi en Christ, d’autres se sentent plus vulnérables et choisissent de pratiquer leur foi en secret. « Ils peuvent m’empêcher d’aller à l’église, mais ils ne peuvent pas enlever Jésus de mon cœur. Je trouverai un moyen de venir en secret à l’église », a déclaré Shivaram Tekam. Les attaques croissantes contre les chrétiens en Inde ces dernières années atteignent des niveaux alarmants, selon Release International, une organisation qui aide les chrétiens persécutés dans le monde entier. « Dans différents États de l’Inde, les militants ont menacé et tué des religieux. Les extrémistes ont essayé de forcer les chrétiens à renoncer à leur foi et à se convertir à l’hindouisme. Ils ont bombardé, incendié, vandalisé et démoli des églises », a déclaré Paul Robinson, directeur général de l’organisation. Selon un rapport de Evangelical Fellowship of India, en 2016 il y a eu plus de persécution envers les chrétiens dans le pays qu’il y en a eu en 2014 et 2015 combinées. En outre on dénombre aujourd’hui une attaque contre les chrétiens toutes les 40 heures en Inde. - Lire plus ici: https://chretien.news/si-adorer-jesus-est-un-crime/
Shivaram Tekam a quant à lui été forcé de donner « deux poulets, une bouteille de vin et 551 roupies » pour avoir assisté au culte le dimanche de Pâques Alors que certains croyants sont courageux et déclarent ouvertement leur foi en Christ, d’autres se sentent plus vulnérables et choisissent de pratiquer leur foi en secret. « Ils peuvent m’empêcher d’aller à l’église, mais ils ne peuvent pas enlever Jésus de mon cœur. Je trouverai un moyen de venir en secret à l’église », a déclaré Shivaram Tekam. Les attaques croissantes contre les chrétiens en Inde ces dernières années atteignent des niveaux alarmants, selon Release International, une organisation qui aide les chrétiens persécutés dans le monde entier. « Dans différents États de l’Inde, les militants ont menacé et tué des religieux. Les extrémistes ont essayé de forcer les chrétiens à renoncer à leur foi et à se convertir à l’hindouisme. Ils ont bombardé, incendié, vandalisé et démoli des églises », a déclaré Paul Robinson, directeur général de l’organisation. Selon un rapport de Evangelical Fellowship of India, en 2016 il y a eu plus de persécution envers les chrétiens dans le pays qu’il y en a eu en 2014 et 2015 combinées. En outre on dénombre aujourd’hui une attaque contre les chrétiens toutes les 40 heures en Inde. - Lire plus ici: https://chretien.news/si-adorer-jesus-est-un-crime/
Shivaram Tekam a quant à lui été forcé de donner « deux poulets, une bouteille de vin et 551 roupies » pour avoir assisté au culte le dimanche de Pâques Alors que certains croyants sont courageux et déclarent ouvertement leur foi en Christ, d’autres se sentent plus vulnérables et choisissent de pratiquer leur foi en secret. « Ils peuvent m’empêcher d’aller à l’église, mais ils ne peuvent pas enlever Jésus de mon cœur. Je trouverai un moyen de venir en secret à l’église », a déclaré Shivaram Tekam. Les attaques croissantes contre les chrétiens en Inde ces dernières années atteignent des niveaux alarmants, selon Release International, une organisation qui aide les chrétiens persécutés dans le monde entier. « Dans différents États de l’Inde, les militants ont menacé et tué des religieux. Les extrémistes ont essayé de forcer les chrétiens à renoncer à leur foi et à se convertir à l’hindouisme. Ils ont bombardé, incendié, vandalisé et démoli des églises », a déclaré Paul Robinson, directeur général de l’organisation. Selon un rapport de Evangelical Fellowship of India, en 2016 il y a eu plus de persécution envers les chrétiens dans le pays qu’il y en a eu en 2014 et 2015 combinées. En outre on dénombre aujourd’hui une attaque contre les chrétiens toutes les 40 heures en Inde. - Lire plus ici: https://chretien.news/si-adorer-jesus-est-un-crime/
Shivaram Tekam a quant à lui été forcé de donner « deux poulets, une bouteille de vin et 551 roupies » pour avoir assisté au culte le dimanche de Pâques Alors que certains croyants sont courageux et déclarent ouvertement leur foi en Christ, d’autres se sentent plus vulnérables et choisissent de pratiquer leur foi en secret. « Ils peuvent m’empêcher d’aller à l’église, mais ils ne peuvent pas enlever Jésus de mon cœur. Je trouverai un moyen de venir en secret à l’église », a déclaré Shivaram Tekam. Les attaques croissantes contre les chrétiens en Inde ces dernières années atteignent des niveaux alarmants, selon Release International, une organisation qui aide les chrétiens persécutés dans le monde entier. « Dans différents États de l’Inde, les militants ont menacé et tué des religieux. Les extrémistes ont essayé de forcer les chrétiens à renoncer à leur foi et à se convertir à l’hindouisme. Ils ont bombardé, incendié, vandalisé et démoli des églises », a déclaré Paul Robinson, directeur général de l’organisation. Selon un rapport de Evangelical Fellowship of India, en 2016 il y a eu plus de persécution envers les chrétiens dans le pays qu’il y en a eu en 2014 et 2015 combinées. En outre on dénombre aujourd’hui une attaque contre les chrétiens toutes les 40 heures en Inde. - Lire plus ici: https://chretien.news/si-adorer-jesus-est-un-crime/
Shivaram Tekam a quant à lui été forcé de donner « deux poulets, une bouteille de vin et 551 roupies » pour avoir assisté au culte le dimanche de Pâques Alors que certains croyants sont courageux et déclarent ouvertement leur foi en Christ, d’autres se sentent plus vulnérables et choisissent de pratiquer leur foi en secret. « Ils peuvent m’empêcher d’aller à l’église, mais ils ne peuvent pas enlever Jésus de mon cœur. Je trouverai un moyen de venir en secret à l’église », a déclaré Shivaram Tekam. Les attaques croissantes contre les chrétiens en Inde ces dernières années atteignent des niveaux alarmants, selon Release International, une organisation qui aide les chrétiens persécutés dans le monde entier. « Dans différents États de l’Inde, les militants ont menacé et tué des religieux. Les extrémistes ont essayé de forcer les chrétiens à renoncer à leur foi et à se convertir à l’hindouisme. Ils ont bombardé, incendié, vandalisé et démoli des églises », a déclaré Paul Robinson, directeur général de l’organisation. Selon un rapport de Evangelical Fellowship of India, en 2016 il y a eu plus de persécution envers les chrétiens dans le pays qu’il y en a eu en 2014 et 2015 combinées. En outre on dénombre aujourd’hui une attaque contre les chrétiens toutes les 40 heures en Inde. - Lire plus ici: https://chretien.news/si-adorer-jesus-est-un-crime/
Shivaram Tekam a quant à lui été forcé de donner « deux poulets, une bouteille de vin et 551 roupies » pour avoir assisté au culte le dimanche de Pâques Alors que certains croyants sont courageux et déclarent ouvertement leur foi en Christ, d’autres se sentent plus vulnérables et choisissent de pratiquer leur foi en secret. « Ils peuvent m’empêcher d’aller à l’église, mais ils ne peuvent pas enlever Jésus de mon cœur. Je trouverai un moyen de venir en secret à l’église », a déclaré Shivaram Tekam. Les attaques croissantes contre les chrétiens en Inde ces dernières années atteignent des niveaux alarmants, selon Release International, une organisation qui aide les chrétiens persécutés dans le monde entier. « Dans différents États de l’Inde, les militants ont menacé et tué des religieux. Les extrémistes ont essayé de forcer les chrétiens à renoncer à leur foi et à se convertir à l’hindouisme. Ils ont bombardé, incendié, vandalisé et démoli des églises », a déclaré Paul Robinson, directeur général de l’organisation. Selon un rapport de Evangelical Fellowship of India, en 2016 il y a eu plus de persécution envers les chrétiens dans le pays qu’il y en a eu en 2014 et 2015 combinées. En outre on dénombre aujourd’hui une attaque contre les chrétiens toutes les 40 heures en Inde. - Lire plus ici: https://chretien.news/si-adorer-jesus-est-un-crime/
Shivaram Tekam a quant à lui été forcé de donner « deux poulets, une bouteille de vin et 551 roupies » pour avoir assisté au culte le dimanche de Pâques Alors que certains croyants sont courageux et déclarent ouvertement leur foi en Christ, d’autres se sentent plus vulnérables et choisissent de pratiquer leur foi en secret. « Ils peuvent m’empêcher d’aller à l’église, mais ils ne peuvent pas enlever Jésus de mon cœur. Je trouverai un moyen de venir en secret à l’église », a déclaré Shivaram Tekam. Les attaques croissantes contre les chrétiens en Inde ces dernières années atteignent des niveaux alarmants, selon Release International, une organisation qui aide les chrétiens persécutés dans le monde entier. « Dans différents États de l’Inde, les militants ont menacé et tué des religieux. Les extrémistes ont essayé de forcer les chrétiens à renoncer à leur foi et à se convertir à l’hindouisme. Ils ont bombardé, incendié, vandalisé et démoli des églises », a déclaré Paul Robinson, directeur général de l’organisation. Selon un rapport de Evangelical Fellowship of India, en 2016 il y a eu plus de persécution envers les chrétiens dans le pays qu’il y en a eu en 2014 et 2015 combinées. En outre on dénombre aujourd’hui une attaque contre les chrétiens toutes les 40 heures en Inde. - Lire plus ici: https://chretien.news/si-adorer-jesus-est-un-crime/
Shivaram Tekam a quant à lui été forcé de donner « deux poulets, une bouteille de vin et 551 roupies » pour avoir assisté au culte le dimanche de Pâques Alors que certains croyants sont courageux et déclarent ouvertement leur foi en Christ, d’autres se sentent plus vulnérables et choisissent de pratiquer leur foi en secret. « Ils peuvent m’empêcher d’aller à l’église, mais ils ne peuvent pas enlever Jésus de mon cœur. Je trouverai un moyen de venir en secret à l’église », a déclaré Shivaram Tekam. Les attaques croissantes contre les chrétiens en Inde ces dernières années atteignent des niveaux alarmants, selon Release International, une organisation qui aide les chrétiens persécutés dans le monde entier. « Dans différents États de l’Inde, les militants ont menacé et tué des religieux. Les extrémistes ont essayé de forcer les chrétiens à renoncer à leur foi et à se convertir à l’hindouisme. Ils ont bombardé, incendié, vandalisé et démoli des églises », a déclaré Paul Robinson, directeur général de l’organisation. Selon un rapport de Evangelical Fellowship of India, en 2016 il y a eu plus de persécution envers les chrétiens dans le pays qu’il y en a eu en 2014 et 2015 combinées. En outre on dénombre aujourd’hui une attaque contre les chrétiens toutes les 40 heures en Inde. - Lire plus ici: https://chretien.news/si-adorer-jesus-est-un-crime/
Shivaram Tekam a quant à lui été forcé de donner « deux poulets, une bouteille de vin et 551 roupies » pour avoir assisté au culte le dimanche de Pâques Alors que certains croyants sont courageux et déclarent ouvertement leur foi en Christ, d’autres se sentent plus vulnérables et choisissent de pratiquer leur foi en secret. « Ils peuvent m’empêcher d’aller à l’église, mais ils ne peuvent pas enlever Jésus de mon cœur. Je trouverai un moyen de venir en secret à l’église », a déclaré Shivaram Tekam. Les attaques croissantes contre les chrétiens en Inde ces dernières années atteignent des niveaux alarmants, selon Release International, une organisation qui aide les chrétiens persécutés dans le monde entier. « Dans différents États de l’Inde, les militants ont menacé et tué des religieux. Les extrémistes ont essayé de forcer les chrétiens à renoncer à leur foi et à se convertir à l’hindouisme. Ils ont bombardé, incendié, vandalisé et démoli des églises », a déclaré Paul Robinson, directeur général de l’organisation. Selon un rapport de Evangelical Fellowship of India, en 2016 il y a eu plus de persécution envers les chrétiens dans le pays qu’il y en a eu en 2014 et 2015 combinées. En outre on dénombre aujourd’hui une attaque contre les chrétiens toutes les 40 heures en Inde. - Lire plus ici: https://chretien.news/si-adorer-jesus-est-un-crime/
Shivaram Tekam a quant à lui été forcé de donner « deux poulets, une bouteille de vin et 551 roupies » pour avoir assisté au culte le dimanche de Pâques Alors que certains croyants sont courageux et déclarent ouvertement leur foi en Christ, d’autres se sentent plus vulnérables et choisissent de pratiquer leur foi en secret. « Ils peuvent m’empêcher d’aller à l’église, mais ils ne peuvent pas enlever Jésus de mon cœur. Je trouverai un moyen de venir en secret à l’église », a déclaré Shivaram Tekam. Les attaques croissantes contre les chrétiens en Inde ces dernières années atteignent des niveaux alarmants, selon Release International, une organisation qui aide les chrétiens persécutés dans le monde entier. « Dans différents États de l’Inde, les militants ont menacé et tué des religieux. Les extrémistes ont essayé de forcer les chrétiens à renoncer à leur foi et à se convertir à l’hindouisme. Ils ont bombardé, incendié, vandalisé et démoli des églises », a déclaré Paul Robinson, directeur général de l’organisation. Selon un rapport de Evangelical Fellowship of India, en 2016 il y a eu plus de persécution envers les chrétiens dans le pays qu’il y en a eu en 2014 et 2015 combinées. En outre on dénombre aujourd’hui une attaque contre les chrétiens toutes les 40 heures en Inde. - Lire plus ici: https://chretien.news/si-adorer-jesus-est-un-crime/

Les autorités de Chhattisgarh en Inde obligent les chrétiens à se convertir à l’hindouisme en leur imposant des amendes et en les soumettant à l’humiliation publique, selon International Christian Concern.

Dans le village de Junwani par exemple, les services religieux qui se sont déroulés à Pâques ont été déclarés illégaux, et ceux qui y ont participé ont été condamnés à payer une amende d’environ 278 euros, soit un montant équivalant à quatre ou cinq mois de salaire dans la région.

La situation pourrait encore s’aggraver selon un pasteur local.

Certains croyants ont ouvertement défié les autorités et contesté les amendes qui leur ont été infligées. « Quels crimes ai-je commis pour qu’on me demande de payer une amende ? Je n’ai rien volé, je n’ai souillé aucune femme, je n’ai pas provoqué de querelles et encore moins tué quelqu’un » a déclaré Kanesh Singh, un homme de 55 ans, aux anciens du village ; et d’ajouter : « Si vous pensez qu’aller à l’église et adorer Jésus est un crime, je commettrai ce crime tous les jours ».

Somari Komra, un autre villageois chrétien âgé de 40 ans a déclaré qu’avant d’aller à l’église, il souffrait de « maladie physique et de troubles mentaux » et que Jésus l’a guéri là où aucun membre du village ou autorité ne l’avait aidé. Il a ajouté qu’il ne cesserait pas d’assister aux cultes. Cependant, suite à son action, les autorités locales ont contraint 15 familles à abandonner le christianisme et à revenir à l’hindouisme.


Shivaram Tekam a quant à lui été forcé de donner « deux poulets, une bouteille de vin et 551 roupies » pour avoir assisté au culte le dimanche de Pâques.

Alors que certains croyants sont courageux et déclarent ouvertement leur foi en Christ, d’autres se sentent plus vulnérables et choisissent de pratiquer leur foi en secret. « Ils peuvent m’empêcher d’aller à l’église, mais ils ne peuvent pas enlever Jésus de mon cœur. Je trouverai un moyen de venir en secret à l’église », a déclaré Shivaram Tekam.

Les attaques croissantes contre les chrétiens en Inde ces dernières années atteignent des niveaux alarmants, selon Release International, une organisation qui aide les chrétiens persécutés dans le monde entier.

« Dans différents États de l’Inde, les militants ont menacé et tué des religieux. Les extrémistes ont essayé de forcer les chrétiens à renoncer à leur foi et à se convertir à l’hindouisme. Ils ont bombardé, incendié, vandalisé et démoli des églises », a déclaré Paul Robinson, directeur général de l’organisation.

Selon un rapport de Evangelical Fellowship of India, en 2016 il y a eu plus de persécution envers les chrétiens dans le pays qu’il y en a eu en 2014 et 2015 combinées.

En outre on dénombre aujourd’hui une attaque contre les chrétiens toutes les 40 heures en Inde.

Source : chretiens.news

Commenter cet article