Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Jean-Luc

Beaucoup d'anecdotes et de dessins humoristiques prennent pour thème l'histoire d'Adam et Ève, nos premiers parents. Mais avez-vous lu dans les premières pages de la Bible le récit authentique que Dieu a trouvé bon de nous transmettre ? Il est plein d'instructions d'une grande actualité.

Ecoutons comment Adam répond à la question que Dieu lui pose après que sa femme et lui ont mangé du fruit défendu. Il a bien conscience d'avoir désobéi, mais cherche lâchement à faire retomber la faute sur sa femme. De plus, il insinue : «La femme que tu m'as donnée». Il en fait à Dieu indirectement le reproche.

En fait je me pose la question : Est-ce que je ne ressemble pas à Adam qui est finalement mon ancêtre... et le vôtre ? Est-ce que ce n'est pas ma tendance de chercher à me disculper en me plaignant des autres ? De mon voisin, de mon chef, de l'Etat, de mon conjoint que pourtant Dieu m'a donné à aimer. Et peut-être même m'arrive-t-il de me plaindre directement de Dieu ?

Dieu me regarde et m'interroge. Son regard découvre infailliblement ce qui, au fond de moi-même, me met mal à l'aise. Il ne se laisse pas tromper par mes raisonnements ou mes prétextes. Ce que je cherche à cacher ou à excuser, lui l'appelle péché, parce qu'il est lumière. Il ne fait pas de reproches, mais il me montre ce que je suis, et que j'ai besoin de reconnaître mon péché devant lui, le Dieu Sauveur.


Dieu dit à Adam : ... As-tu mangé de l'arbre dont je t'ai commandé de ne pas manger ? Et l'homme dit : La femme que tu m'as donnée pour être avec moi, elle, m'a donné de l'arbre et j'en ai mangé.

Genèse 3. 11, 12

(David dit à Dieu) : Contre toi seul j'ai péché, et j'ai fait ce qui est mauvais à tes yeux.

Psaume 51. 4

 

Source : La Bonne Semence

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article