Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Jean-Luc

Une entreprise belge vient d’insérer une puce électronique sous la peau de huit de ses salariés. L’implant doit permettre de remplacer les badges et n’est greffé qu’aux volontaires, mais le dispositif suscite déjà des inquiétudes du côté des défenseurs des droits de l’homme.

Huit salariés, de la société Newfusion, basée à Malines, dans le nord de la Belgique, ont accepté de se faire greffer une puce électronique. L’implant, installé sur la base du volontariat, remplace le badge et renferme des données personnelles du salarié. Il coûte 100 euros à l’entreprise.

De la taille d’un grain de riz, il est situé entre le pouce et l’index et doit permettre aux employés de passer les portiques de l’entrée, de déverrouiller leur ordinateur ou de payer leur repas à la cantine grâce à un simple mouvement de la main. « L’idée a germé après que plusieurs employés ont perdu leurs badges » explique Tim Pauwels, l’un des dirigeants de la société au micro de la RTBF

Source : Les Dokimos

Commenter cet article