Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Jean-Luc

Car il viendra un temps où les hommes ne supporteront pas la saine doctrine; mais, ayant la démangeaison d'entendre des choses agréables, ils se donneront une foule de docteurs selon leurs propres désirs, détourneront l'oreille de la vérité, et se tourneront vers les fables.
Mais toi, sois sobre en toutes choses, supporte les souffrances,
fais l'oeuvre d'un évangéliste, remplis bien ton ministère.

[2 Timothée chapitre 4, verset 3 à 5]

Ce passage biblique décrit fort bien notre époque.
La famille et le mariage sont des sujets qui dérangent et le principe selon lequel la vie sexuelle doit être réservée pour les gens mariés est un objet de moquerie. En fait, les valeurs qui ont assuré la continuité de la survie de nos nations sont désormais regardées comme de vieilles fables morales sans intérêt.
La sexualité libre, le divorce, l’avortement sont les nouvelles valeurs sur lesquelles se fondent nos idéologues modernes. On refuse de voir en ces choses des éléments de destruction et d’incohérence sociale. Comme le dit si bien l’apôtre Paul, les hommes de notre temps «se tournent vers des fables.»
Autrefois, la Parole de Dieu donnait un sens à l’existence de l’homme.
Aujourd’hui, l’homme se donne une foule de docteurs selon ses désirs. La Parole de Dieu donnait à l’homme un sens commun, c’est-à-dire qu’elle proposait des valeurs que tous les acteurs d’une même société partageaient. Maintenant, c’est l’inverse. Chacun se donne un docteur qui correspond à ses désirs. Chacun suit sa propre voie sans égard à celle des autres.
En s’objectant à tout ce qui vient du christianisme, l’homme moderne n’a plus aucun cadre de référence qui permet la cohérence et la survie de l’être humain. Les jours que nous vivons sont les durs lendemains d’ une société sans Dieu.

Commenter cet article

Nasarah 21/07/2017 23:16

"Les jours que nous vivons sont les durs lendemains d’une société sans Dieu" : Plus exactement je dirais que les jours que nous vivons ne sont que le commencement de cette période ou l'homme appellera le mal bien, et le bien mal (Ésaïe 5:20). Les valeurs morales commencent à s'inverser et par exemple vous êtes forcément homophobe si vous n'approuvez pas le mariage homo!! Ce n'est que le commencement de la déchéance morale de l'homme dit "moderne" et de l'apparition de l'apostasie : "Mais l'Esprit dit expressément que, dans les derniers temps, certains abandonneront la foi pour s'attacher à des esprits trompeurs et à des doctrines de démons" (1 Timothée 4:1)
"Sache que dans les derniers jours il y aura des temps difficiles, car les hommes seront (...) amis du plaisir plutôt que de Dieu" (2 Timothée 3:1-4).
Jésus revient bientôt : " L'Esprit et l'épouse disent: «Viens!» Que celui qui entend dise: «Viens!» Que celui qui a soif vienne! Que celui qui veut de l'eau de la vie la prenne gratuitement!" (Apocalypse 22:17)
<

Jean-Luc 22/07/2017 00:01

Merci Nasarah pour ton commentaire et analyse.
Nous vivons vraiment cette époque.
A nous de tenir bon jusqu'au bout.
Jésus vient ! Notre délivrance approche !