Sibérie : De la clandestinité soviétique à aujourd’hui, l’évangile est prêché en continu

Publié le par Jean-Luc

Du 2 au 10 juillet, le Christianisme Aujourd'hui et Evangeliques.info vous proposent un reportage exclusif et quotidien à Krasnoyarsk, ville de prisons en Sibérie. Chaque jour, deux envoyées spéciales, Joëlle Anjara et Claire Bernole, vous feront découvrir l'engagement des protestants évangéliques de cette ville.

A ce moment-là, les communautés évangéliques sortent de la clandestinité en Russie. Une première union d’Eglises voit le jour: «L’Eglise russe des chrétiens de foi évangélique». Puis une deuxième, plus ouverte aux dons de l’Esprit, voit le jour: «Les chrétiens russes de foi évangélique». Aujourd’hui, les deux unions d’Eglises sont très proches et collaborent étroitement.

En 1994, à la fin du soviétisme, un missionnaire pentecôtiste ukrainien s’installe à Kansk, en Sibérie, et commence une œuvre d’évangélisation parmi les toxicomanes.

Aujourd’hui, une quarantaine d’Eglises sont affiliées à son réseau local, baptisé «l’Eglise du Christ ressuscité de foi évangélique». La plus grosse réunit 700 personnes à Kansk; de récentes implantations en regroupent chacune une vingtaine. Pratiquement toutes les églises disposent d’un centre de réinsertion pour toxicomanes et personnes alcooliques. Elles envoient aussi de nombreux aumôniers en prison.

Source : Evangeliques.info - Joëlle Anjara, envoyée spéciale à Krasnoïarsk, avec Claire Bernole

Commenter cet article