Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Jean-Luc

Excédé par les débordements de son fils cadet, un vieux père convoqua un conseil de famille, pour discuter de la conduite  à  tenir  envers lui. Les  yeux  remplis  de larmes,  le  vieillard  se  tourna  vers l’aîné : 

 - Tu es son frère, lui dit-il, peux-tu consentir à me voir exclure de la maison paternelle ton frère cadet ? 
- Oui, certainement,répondit-il,  il  ne  reste  plus  qu’à  le chasser.
Et toi, sa sœur, dit  le  vieux père,  peux-tu  consentir  à  ce  que  je  mette  ton  frère  à  la  porte?
 - Sans  aucun doute, notre  frère  est  pour  nous  tous  une  honte  et  un opprobre.
Le  vieillard  se  tourna  vers  le  troisième  témoin  et  répéta  sa  demande:
Et  toi  qui  es son oncle, peux-tu me conseiller de bannir mon fils de ma maison ?
 - Ah ! Certes, reprit l’oncle du jeune homme, tu as déjà trop patienté avec lui. Il y a déjà longtemps que tu aurais  dû le bannir de ton foyer !

Alors le vieux père, se levant, s’approcha de son fils prodigue, l’entoura de ses bras en pleurant : 
 - Tu viens d’entendre ce qu’ont dit : ton frère, ta sœur et ton oncle. Bien que tous t’aient retiré leur affection, ton père affligé ne te fermera pas son cœur et ne te chassera pas de chez lui. 
Alors le fils prodigue vaincu, s’agenouilla au pied du vieillard. 
 - Père, s’écria-t-il en sanglotant, pardonne-moi ! 

Il reçut à l’heure même le pardon qu’il réclamait ! Vaincu par l’amour, il devint par la suite un prédicateur de la Foi.

Commenter cet article