Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Jean-Luc

La scène se passe en 2007...
Dans un village de la brousse africaine, un missionnaire vient de finir d'installer un panneau solaire sur le toit d'une hutte. L'après-midi se passe, puis la nuit vient. A l'intérieur, toute la famille se rassemble autour des visiteurs pour assister à ce “miracle” : une simple ampoule au bout de son fil éclaire toute la pièce ! Alors le père se lève et se met à prier: “Merci, Père céleste, de nous avoir donné cette lumière! Et, s'il te plaît, aide-nous à ne pas nous enorgueillir parce que nous sommes les seuls du village à avoir l'électricité.”

Moi qui vous raconte cette histoire, que je tiens de la bouche même du missionnaire qui l'a vécue, j'ai eu la semaine dernière une coupure de téléphone qui a duré trois jours. Plus de communications ! J'en ai été très perturbé, et quand la ligne a été rétablie je ne me souviens pas d'avoir pensé à rendre grâces...

En y repensant, et en comparant ma situation à celle de mes frères lointains, je suis interpellé. Je suis tellement habitué à toutes ces facilités matérielles qui me paraissent aller de soi que la moindre privation prend des proportions démesurées.
Je n'apprécie donc plus les bontés de Dieu à leur juste valeur. Je tiens à mon confort, et je risque d'oublier Celui qui me l'accorde.

Ma prière est qu'il me garde de toute accoutumance à ses bienfaits journaliers et qu'il m'apprenne “à être content dans les situations où je me trouve” (lire Philippiens 4. 11, 12) !

 

Commenter cet article