Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Jean-Luc

Nouvelle mode évangélique américaine ? Depuis quelques années, certains pensent trouver (ou renouveler) l’onction du Saint-Esprit dans leur vie en se rendant dans les cimetières, là où sont inhumés des hommes et des femmes de réveil, pour capter leur onction — supposée être encore présente.

 

Dans les années 90, on rapportait que Benny Hinn confessait se rendre périodiquement sur la tombe de Kathryn Kullman ou Aimée McPherson pour redynamiser son ministère : « J’ai ressenti une onction incroyable…Je tremblais de tous mes membres… sous la puissance de Dieu…’Oh ! Seigneur je ressens l’onction… Je crois que l’onction subsiste encore dans le corps d’Aimee[1]». C’est avec lui semble-t-il que les choses ont commencé.

Le modèle a fait des émules, et c’est parmi les membres de Bethel Church, à Redding Californie (mais pas seulement) qu’on trouve aujourd’hui ce courant “spirituel”. Il semble que la démarche se soit nettement popularisée …

sucking

Sur cette photo, on voit des étudiants d’un institut biblique sur la tombe de Maria Woodworth-Etter[2], évangéliste du début du XXè siècle, avec un ministère de guérison.

Dans une vidéo en ligne depuis fin 2011, on voit des jeunes de l’église de Bill Johnson se rendre sur des tombes pour “sentir” et capter l’onction[3]:

Extraits :

« Nous sommes sur la tombe de Smith Wigglesworth. Toute l’équipe des étudiants a rejoint ce cimetière. Certains étudiants se sont appuyés à la pierre tombale et ils ont ressenti la puissance qui reposait sur eux. C’est étonnant, n’est-ce pas que certains aient pris des os de personnes décédées pour ressusciter des morts ? Si une personne a été revêtue du Saint Esprit et qu’elle est décédée, la place où se trouve son corps conserve l’héritage spirituel de cette personne. Dans le cas de SW, toute sa famille est enterrée dans le même caveau. La vie de cet homme est une succession de miracles. Par cet homme, l’onction qui a produit des miracles s’est répandue dans toute l’Angleterre et dans le monde entier.

Si vous ne pouvez pas être présents physiquement sur la tombe de SW, vous pouvez par contre recevoir spirituellement cette onction en étendant vos mains afin de recevoir. Avant de procéder, j’aimerais lire une inscription sur la pierre tombale : « J’ai combattu le bon combat, j’ai gardé la foi ». Cet homme a eu l’Esprit de façon durable et je crois que, en laissant le don de la foi s’exprimer, l’Esprit d’endurance et de persévérance qui était sur SW va vous être transmis. Il avait l’habitude de prier en langues 2 à 3 heures par jour et de lire quotidiennement la Parole de Dieu et il a gardé la foi jusqu’à la fin de sa vie.

Il n’a jamais chuté, il n’a jamais fait de compromis, il est resté le même, il avait une foi qui durait.

Nous allons prier maintenant au nom de Jésus Christ. (NdT : Il s’adresse maintenant à ceux qui regardent la vidéo et étend ses mains vers eux). Que les autres étudiants me rejoignent. Nous libérons maintenant sur la caméra l’onction de Dieu qui est attachée à cette afin qu’une grande foi vienne sur vous. Nous libérons cette onction maintenant sur vous. Prenez-la simplement au nom de Jésus Christ. Prenez cette grande foi, cette foi qui permet d’accomplir des miracles dans votre voisinage, au supermarché mais aussi cette foi persévérante et que ce soit votre façon de vivre. Merci Père que ce qui était sur SW soit maintenant sur nous et sur ceux qui regardent la vidéo dans le nom puissant de Jésus-Christ.[4]»

Dans la suite de la vidéo en ligne, ces « chercheurs d’onction » se rendent ensuite au Pays de Galles, sur la tombe d’Evan Roberts, qui fut l’artisan du réveil de ce pays au début du XXè siècle.


Conclusion

Aujourd’hui, on enseigne dans les milieux hyper-charismatiques que la recherche de l’onction et de la puissance (par exemple dans les cimetières) mènera le peuple de Dieu à la victoire, tandis qu’hier, nos pères dans la foi enseignaient que c’était la sanctification[22], la séparation d’avec le monde[23], puis l’engagement, qui seraient confirmés par le Seigneur : « Dieu appuyant leur témoignage par des signes, des prodiges, et divers miracles, et par les dons du Saint-Esprit distribués selon sa volonté » (Hébreux 2/4).

 

Aujourd’hui, on enseigne qu’il faut s’élever spirituellement le plus haut possible afin que Christ soit vu, tandis qu’hier on enseignait que c’était l’abaissement — l’humilité — qui précédait la gloire[24]. La recherche de puissance, par tous les moyens, rend la Croix et son principe inutile[25], pour la marche chrétienne et la formation de Christ dans les cœurs.

 

Aujourd’hui on va chercher l’onction sur le tombeau d’un héros mort, tandis qu’hier, on enseignait que c’est en passant par son propre tombeau (sa propre mort, sa mise à part personnelle) que le chrétien entrait dans ce qui est considéré par Jésus comme le préalable à toute communion avec la puissance : « Si quelqu’un vient à moi, et s’il ne hait pas (ne me place pas au-dessus de) son père, sa mère, sa femme, ses enfants, ses frères, et ses soeurs, et même sa propre vie, il ne peut être mon disciple » (Luc 14/26).

Jérôme Prekel/www.lesarment.com

Juillet 2015

—————————————————————-

[1] Benny Hinn, Double Portion Anointing, Part #3 and on TBN April 7, 1991.

[2] Maria Woodworth-Etter (1844–1924), évangéliste avec ministère de guérison, parmi les précurseurs du Pentecôtisme. A influencé Aimée McPherson et John G. Lake.

[3] le speaker est probablement John Crowder

[4] Traduction P.Mayu

 

[23] Galates 6/14 : « Pour ce qui me concerne, loin de moi la pensée de me glorifier d’autre chose que de la croix de notre Seigneur Jésus-Christ, par qui le monde est crucifié pour moi, comme je le suis pour le monde!»,

[24] Proverbes 18/12 : «Avant la ruine, le coeur de l’homme s’élève; Mais l’humilité précède la gloire.»

[25] Galates 5/24 : « Ceux qui sont à Jésus-Christ ont crucifié la chair avec ses passions et ses désirs »

lesarment.com / chretiens2000

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article