Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Jean-Luc

Le système Reiki est une arme occulte.

Sensei Mikao Usui le reiki

 

Le Reiki fait partie de ces techniques de guérison « Nouvel-Âge » qui semblent être sorties de nulle part et dont personne ne comprend vraiment le fonctionnement. La plupart de ces systèmes de thérapie tombent assez rapidement en désuétude ou se concentrent entre les mains d'un petit groupe de guérisseurs qui, ayant investi leur foi et leur argent, ne veulent plus lâcher-prise. Mais pas le Reiki : 30 ans après son introduction en Occident, cinq millions de personnes l'auraient pratiqué, dont 100'000 rien qu’en France.

Nous n’allons pas contester ici le fait qu’il puisse produire des « miracles », mais nous allons montrer qu’il s’agit en réalité d’une technique proche de la magie noire mise en place par des initiés jésuites dans un but bien précis. Pour cela, nous allons devoir remonter l’histoire du Japon et suivre la « piste jésuite » grâce à une connaissance approfondie de leurs techniques de manipulation. Alors se dessinera peut-être, au milieu des mille mythes et légendes entourant le Reiki, le véritable visage de son fondateur : Mikao Usui.

 

L’histoire commence le 15 août 1549, lorsque le Père François-Xavier débarque au Japon. Il aurait pu accoster plus tôt mais il voulut attendre ce jour qui marque non seulement la fête de l’Ascension de la Vierge Marie, mais aussi et surtout le jour anniversaire de la fondation de la Compagnie de Jésus, par Ignace de Loyola et six de ses compagnons (nous allons voir que cette date « sacrée » est centrale dans toute l’histoire du Japon).

 

Sans tarder, le « bon père » commence son travail de missionnaire, qui est aussi un travail d’infiltration progressive de cette nouvelle culture s’offrant à ses yeux attentifs. Fort de l’expérience déjà acquise en Inde, il prend rapidement du pouvoir jusqu’à obtenir la protection du seigneur de la province de Nagasaki, où il établit son fief chrétien.

Le Reiki consiste à invoquer les démons avec des signes japonais
Le Reiki consiste à invoquer les démons avec des signes japonais

REIKI : L'ÉNERGIE DES FANTÔMES

 

Arrêtons-nous un moment sur cette fable. On réalise que c’est à partir de ce point que les chemins divergent : il y a ceux qui veulent croire en la possibilité d’un miracle, et ceux qui pensent que tout cela n’est que de la superstition et du charlatanisme. Entre les deux positions, un gouffre immense.

 

C’est comme si notre éducation nous avait formés à réagir aux phénomènes occultes, soit en les fuyant, soit en voulant y croire désespérément. Mais le monde invisible obéit à des lois aussi réelles que la loi de la gravitation, et si les Jésuites ont pu prendre un tel pouvoir sur le monde, ce n’est pas seulement par la ruse mais par leur maîtrise totale des forces invisibles.

 

Une première règle concernant ces mondes (de même que le monde manifesté) est que rien n’est gratuit. Plus précisément : toute énergie vient de quelque part. On peut alors se demander d’où provient le nuage blanc qu’aurait vu Usui avant de recevoir ses dons ?

 

Nous avons un premier élément de réponse dans l’étymologie même de Reiki. S’il est évident que Ki signifie « énergie » (Chi en chinois), les Occidentaux traduisent généralement Rei par « esprit », estimant ainsi que Reiki signifie « énergie spirituelle ». Mais, en réalité, ce mot Rei, « esprit », renvoie non pas à nos facultés spirituelles, mais à ce qu’on appelle communément des fantômes : des esprits !

 

Ce serait donc l’énergie des défunts qui serait utilisée pour accomplir les miracles du Reiki. Voilà qui choquera certains et qui en laissera d’autres de marbre, pensant que c’est une noble chose si, par ce biais, les morts peuvent aider les vivants. Mais comment des âmes désincarnées, errant encore sur Terre, pourraient-elles être d’une quelconque aide pour les vivants ?

 

Voilà ce que devraient se demander les amateurs de spiritisme et de channeling qui espèrent toujours trouver des réponses à leurs questions existentielles en communiquant avec l’au-delà, alors que cet au-delà, ce monde des morts, ne vit que dans le passé et ne peut en rien nous orienter positivement vers le futur. S'y soumettre, c'est risquer une grande confusion et une paralysie qui ne sont, au fond, que les signes d'une vampirisation.

 

En réalité, dès qu’on commence à toucher à l’au-delà, on est vite dans le domaine de la nécromancie et de la magie noire. Beaucoup d’adeptes du Reiki ont eu des morts dans leur entourage peu de temps avant ou après avoir commencé à faire des séances. Hawayo Takata, celle qui a amené le Reiki en Occident, a vécu le décès de sa sœur quelques mois avant d’être « inspirée » d’aller voir Mikao Usui. On peut donc estimer que, si le Reiki « marche » pour certains, c’est qu’il y a des fantômes près d’eux pour les « aider »… mais à quel prix ? Et quand on a connaissance de cas où un proche est décédé peu après une séance de Reiki, ne peut-on se demander si ce n’est pas le Reiki qui a lui-même déclenché la mort afin de récupérer une âme de plus dans son système occulte ?

 

Enfants, nous avons tous lu des histoires où un diable, un méchant génie, exauce les vœux dès qu’on signe un pacte avec lui. Mais lorsqu’on devient adulte et qu’une amie « Nouvel-Âge » nous propose une technique de soin miraculeuse, on se dit prêt à y croire. On pense même qu’y croire fait de nous un être « spirituel », au-dessus de la moyenne.

 

Source :

rustyjames.canalblog.com

Qu’est-ce que le Reiki ?

 

Le Reiki, en japonais «Energie Vitale Universelle», est une méthode thérapeutique prétendant au débutant   pouvoir canaliser les énergies par l’imposition des mains.

Non seulement le Reiki prétend guérir le corps, l’âme et l’esprit, mais il permettrait aussi de faire un rééquilibrage spirituel !

 

La méthode débloquerait les centres spirituels pour permettre à l’individu d’assumer sa spiritualité…

 

C’est donc une technique du Nouvel Age. La clef du Reiki est l’Energie, prânâ dans l’hindouisme, et qui met en contact l’homme à sa mère la Terre.

 

Les maîtres Reiki connaissent et enseignent au disciple averti une  pratique moins avouée de cette technique: Permettre l’accès d’un « guide spirituel » chez le patient. C’est donc une thérapie panthéiste. Comme toutes les pratiques Nouvel Age, le Reiki comporte plusieurs degrés de connaissance et de pratique.

Les maîtres Reiki reçoive et communique un guide spirituel, censé venir d’en haut.  Un site réikiste explique :

 

Un guérisseur a toujours des guides pour l’aider dans ses guérisons. Un  esprit guide Reiki est affecté à chaque soigneur dès son premier diplôme. Dès que l’énergie commence à s’ écouler dans une guérison, les guides Reiki apparaissent. S’ils sont nécessaires à la session, ils y prennent part. Au moment où un guérisseur les reçoit, leur présence est difficile à ignorer.

 

Qui sont ces guides ? Des puissances démoniaques. Peut-on s’en débarrasser facilement ? Non.

 

Des témoignages font part de leur expérience  parlant avec des voix différentes selon le « guide spirituel » qui parle. C’est un cas de possession.

 

 

Conclusion :

le Reiki est une technique de type «énergétique» mais surtout spirite qui à la longue produira des effets secondaires. Elle crée dans le meilleur des cas des « dépendances énergétiques » (il faut sans cesse recharger ses accus…) , mais peut aussi créer une schizophrénie avancée, des délires mystiques, un dédoublement multiple de la personnalité  (par exemple : une personne parlant avec 30 voix différentes) dans le pire des cas.

 

Vous pouvez avoir des renseignements et un fascicule sur le Reiki en vous adressant à « Didier PACHOUD » de l’association GEMPII, et l’Information du GEMPPI sur le Net.

Les sectes à l’assaut de la santé, Editions Golias, Villeurbanne, contient un chapitre fort intéressant sur le Reiki (pp. 100-109). Sans doute la meilleure étude en français pour le moment. Voir recension dans la section Nouveaux livres.

 

Source :

vigi-sectes.org
chretiens2000

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article