Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Jean-Luc

Les volontaires de l’Opération Dandelion envoient l’Évangile par ballons remplis d’hélium aux nord-coréens

La Corée du Nord revient sur le devant de la scène médiatique depuis plusieurs mois en raison de ses différents et récents essais militaires. La tension monte entre Washington et Pyong-Yang, et les regards de l’Europe, du Japon, de la Chine et de la Russie se portent vers cette région du monde avec anxiété.

En réponse aux essais balistiques, en promettant « le feu et la colère » en cas d’intensification des essais, le Président Trump avait fait une « référence effrayante » au discours d’Harry Truman après le largage de la bombe atomique sur la ville d’Hiroshima. La réponse du régime de Kim Jong-Un avait alors été un tir de missile à proximité du Japon. Dans ce contexte toujours particulièrement tendu, les chrétiens de Corée du Nord continuent à vivre leur foi dans la plus grande insécurité.

Les chrétiens nord-coréens sont persécutés et parfois exécutés pour leur foi. Selon le Dr Lim Chang Ho, de l’Université Kosin :

« D’après les données recueillies auprès des transfuges nord-coréens et des groupes internationaux de défense des droits de l’homme, nous estimons qu’il y a environ 30 000 chrétiens détenus dans des camps de prisonniers politiques et environ 10 000 croyants souterrains qui se cachent dans tout le pays. »

Des transfuges nord-coréens vivant désormais au sud ainsi que des sud-coréens, travaillent sans relâche pour faire parvenir la bonne nouvelle de l’Evangile aux nord-coréens. Tous les moyens sont bons, et ce ne sont pas les nouvelles technologies les mieux placées pour atteindre les populations dans ce pays où Internet est une rareté censurée.

Depuis 1991 au crépuscule, des chrétiens prennent de grands risques au plus près de la zone démilitarisée près de la frontière, pour accomplir l’Opération Dandelion (Pissenlit).

« Tout comme un pissenlit a besoin du vent pour répandre ses graines, nous avons besoin du vent pour répandre le message. »

Les volontaires préparent et envoient des ballons remplis d’hélium et porteurs de la Bonne Nouvelle. Ils sont emmenés par le vent vers la Corée du Nord. Chaque semaine, depuis 1991, Oh Mo Duk, 78 ans prépare et envoie les ballons contenant l’évangile de Marc.

« Je suis né en Corée du Nord. C’est ma façon d’aider mes compatriotes à trouver l’Evangile. »

Les volontaires diffusent également un culte par les ondes radio, espérant que de l’autre côté de la frontière certains parviennent à se cacher pour écouter l’Evangile  et découvrir l’espérance en Jésus-Christ.

Voir la vidéo sur Youtube : Cliquez ICI

Source : 
CBN News
Infochrétienne.com

Commenter cet article