Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Jean-Luc

Grâce au travail d’un pasteur missionnaire et de sa femme, Chauchan *, une jeune bouddhiste de Thaïlande s’est convertie au christianisme. Ce couple chrétien lui a non seulement permis d’échapper à la magie noire mais aussi à la mort… puisqu’elle avait été enterrée vivante. Explications.

L’année dernière, Bibles for Mideast, une organisation souterraine qui travaille à l’évangélisation et à l’implantation d’églises au Moyen-Orient a envoyé en Thaïlande un pasteur missionnaire et son épouse pour vivre parmi les habitants de ce pays. Malgré les résistances incalculables de la population locale adonnée au bouddhisme et à l’animiste ancestrale à laquelle fait face ce couple responsable d’une église ALG et malgré l’opposition féroce des praticiens de la magie noire, l’église grandit.

L’histoire de Chauchan *(nom changé pour des raisons de sécurité) rapportée par Bibles for Mideast, est là pour témoigner de l’action extraordinaire de Dieu dans ces contrées reculées.

C’est sur le marché, qu’il y a deux semaines de cela, les missionnaires ont présenté la Bonne Nouvelle de Jésus-Christ à Chauchan. Conscients que le message de l’Évangile pourrait être confus pour cette jeune-fille bouddhiste, ce couple chrétien ne lui a pourtant épargné aucun détail et a déclaré :

« Jésus est le Dieu vivant, le Fils du Dieu le plus élevé de l’univers. Il est né de la vierge Marie comme un fils d’homme sans faute et est venu pour sauver l’humanité du péché et de la mort. Il a été crucifié sur la croix du Calvaire et est mort comme une rançon pour nos péchés, pour tes péchés. Le troisième jour, il s’est élevé comme notre Sauveur vivant et Seigneur. Si tu crois en Jésus comme ton sauveur, tu seras sauvé ».
 

Après lui avoir parlé ainsi, le pasteur et son épouse ont donné à Chauchan un échantillon de l’évangile pour le ramener à la maison : « Lis cette bonne nouvelle sur Dieu pour en savoir plus sur Jésus ». Après avoir accepté la littérature, la jeune bouddhiste, qui se dirigeait vers sa maison, a été surprise de trouver le sorcier en chef du village et sa famille qui s’étaient rassemblés pour l’attendre. Ils étaient furieux que Chauchan ait reçu de la littérature évangélique. Interrogée et accusée, la jeune-femme a nié les accusations, mais son mari a attrapé son panier à provisions et en a retiré l’Évangile. Très en colère, il l’a alors giflé violemment, avant de brûler les Écritures Saintes.

Cette nuit-là, le mari de Chauchan eut une forte fièvre et son état de santé se détériora rapidement. La famille appela alors les sorciers pour accomplir de la magie noire pour le guérir… malgré les rituels occultes et les sorts, le mari mourut.

Les sorciers attribuèrent alors à Chauchan la cause de ce malheur : si la jeune-fille n’avait pas écouté les missionnaires et n’avait pas emmené un échantillon de la Bible à la maison, le malade serait encore vivant.

Ils décidèrent alors de l’enterrer vivante avec le cadavre de son mari. Alors qu’ils l’emmenaient dans une zone isolée pour l’enterrer, Chauchan cria à haute voix alors qu’ils la poussaient dans la tombe. Ils ignorèrent ses cris de détresse qui ne furent entendus par personne d’autre. Après l’avoir poussée dans le trou, ils placèrent le corps de son mari mort sur elle, ajoutèrent une dalle de béton, puis ont déversé de la terre et des pierres par dessous jusqu’à ce que ces cris soient inaudibles et les corps invisibles.

Pendant que cette évènement sordide se déroulait, des membres de l’église ALG du couple missionnaire priaient et jeûnaient dans leur maison. Le Saint-Esprit s’est alors manifesté puissamment pendant qu’ils étaient rassemblés. Un chrétien de l’assemblée se mit à prophétiser qu’une femme de valeur qui croyait inconsciemment en Jésus avait été enterrée vivante avec le cadavre de son mari. Alors qu’un autre membre de l’église prophétisait à son tour, la femme du pasteur a eu une vision : elle a vu que c’était Chauchan, et qu’elle était encore en vie. Ils ont prié jusqu’à tard dans la nuit pour être guidé.

Comme la nuit tombait, un groupe d’homme de l’église avec le pasteur se rendit au cimetière à l’emplacement que le Saint-Esprit révéla. Ils trouvèrent une tombe nouvellement creusée, et après avoir prié encore une fois, ils dégagèrent les cailloux et sortirent la lourde dalle de béton. Ils trouvèrent d’abord le cadavre d’une jeune-homme, puis juste en dessous, Chauchan. Son coeur battait toujours.

Ils la sortirent immédiatement du tombeau, et tout en priant au nom de Jésus, se mirent à lui faire un massage cardiaque. Après cela, ils jetèrent de l’eau sur son visage et la jeune-femme a lentement ouvert les yeux.

Les membres de l’église ont enterré le corps du jeune homme à nouveau et ont amené Chauchan à la maison avec eux. Le lendemain, ils ont exhorté à une autre réunion de jeûne et de prière et c’est là qu’elle a ouvertement accepté le Seigneur Jésus comme son propre Sauveur et Seigneur. Chauchan sait maintenant qu’elle est une nouvelle création dans le Seigneur Jésus.

Source : Journal chrétien

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article