Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Etats-Unis : Bienvenue dans le business délirant et lucratif de la foi.

Aux États-Unis, les églises se vident, et toutes les idées sont bonnes pour rallier les ouailles. Parc d’attractions bibliques, drive-in church… Bienvenue dans le business délirant et lucratif de la foi.

-----   -----   -----   -----   -----   -----   -----   -----   -----   -----

''The Drive-In Christian Church'', le culte au volant...
Depuis 63 ans, à Daytona Beach (Floride), une église a remplacé un ancien cinéma en plein air. Tous les dimanches matin, les paroissiens se garent sur la pelouse pour assister à la messe. L’hostie est d’une taille peu commune pour être bien visible durant l’eucharistie.

Plus de 600 paroissiens viennent chaque semaine dans ce drive-in religieux, parfois même encore en pyjama, accompagnés de leur chien ou en tenue de plage.

-----   -----   -----   -----   -----   -----   -----   -----   -----   -----

À Orlando (Floride), au pays de Mickey, un parc est consacré à l’Ancien et au Nouveau Testament. Cinq fois par semaine, à 16 heures, le public assiste au moment fort de la visite : le spectacle de la Crucifixion, avec Jésus portant sa croix jusqu’au Golgotha.

-----   -----   -----   -----   -----   -----   -----   -----   -----   -----

Il arrive souvent que certains, émus, pleurent et implorent le pardon du Christ.

-----   -----   -----   -----   -----   -----   -----   -----   -----   -----

Les visiteurs découvrent les attractions dans des décors plus vrais que nature : une maquette de Jérusalem en l’an 66, une réplique du Cénacle, la pièce où le Christ aurait pris son dernier repas avec ses apôtres…

-----   -----   -----   -----   -----   -----   -----   -----   -----   -----

La journée se termine par une photo avec Jésus, la star du parc, et un tour à la boutique de souvenirs.

-----

"Come again soon" : "Revenez-vite."

-----

Source : L'Obs // Septembre 2017

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article