Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Plus de 6 230 langues n’ont pas de Bible

L’Alliance Biblique Française a récemment publié un rapport sur l’accès de la Bible dans le monde. Selon celui-ci, on apprend que plus de 6 230 langues, sans compter les dialectes, ne « possèdent pas » de Bible ; et 3 655 d’entre elles ne bénéficient d’absolument aucune traduction. 253 millions de personnes seraient donc totalement privées des Écritures dans leur propre langage.

Alors qu’on dénombre 6 880 langues dans le monde, en 2016, seules 648 d’entre elles possédaient une traduction des Saintes Écritures. Cependant, 1 432 langues supplémentaires, parlées par 657 millions de personnes, disposent tout de même du Nouveau Testament.

L’année dernière les différentes Sociétés bibliques ont achevé la traduction de la Bible dans pas moins de 61 langues parlées par plus de 428 millions de personnes.

« 2016 a constitué une ‘première’ pour pas moins de 30 langues, parlées par plus de 95 millions de personnes. 17 communautés linguistiques disposent désormais de leur toute première Bible, 6 du Nouveau Testament et 7 de leurs premiers, ou de nouveaux, livrets bibliques », lit-on dans le rapport.

Les personnes aveugles et malvoyantes ne sont pas oubliées puisqu’il a été réalisé à ce jour 44 traductions intégrales de la Bible en braille.

 

« Le nombre de personnes déficientes visuelles est estimé à 285 millions au niveau mondial, et on compte parmi elles 40 millions d’aveugles. Une bible en braille comprend généralement une bonne quarantaine de gros volumes, si bien que la transcription et la production d’un tel ouvrage est une entreprise d’envergure », explique l’Alliance Biblique Française.

Les Sociétés bibliques travaillent actuellement sur plus de 400 projets de traduction dans le monde et le nouveau grand chantier concerne la traduction en langue des signes.

« 70 millions de personnes sourdes à travers le monde ont pour langue maternelle ou langue ‘du cœur’ une langue des signes, et il existe plus de 400 langues des signes. Le Nouveau Testament n’est disponible qu’en langue des signes américaine, et il constitue aujourd’hui l’ensemble biblique le plus important existant en langue des signes », lit-on encore dans le rapport.

Prions pour les traducteurs de la Bible afin qu’ils puissent travailler plus vite et plus efficacement, tout en restant le plus fidèle aux textes originaux.

Source : L'Observateur chrétien

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article