Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Apparence trompeuse...


Le “gecko satanique” est un petit reptile vivant à Madagascar. Il doit son nom à son aptitude au camouflage. Sa queue a la forme et la couleur d'une feuille morte, ce qui lui permet de passer inaperçu aux regards de ses ennemis ou de ses proies, sur le sol ou sur une branche. Cette stratégie rappelle la façon d'agir de Satan.

Si beaucoup de nos contemporains ne croient pas à l'existence de Satan, et même en rient, la Bible l'appelle “le père du mensonge” (Jean 8. 44), “le méchant”, “celui qui séduit la terre habitée tout entière” (Apocalypse 12. 9). Il y est décrit comme menteur et trompeur, entraînant avec lui ceux qui se laissent prendre par ses ruses. Ce qu'il propose semble beau et attirant, mais il s'agit en fait de pièges bien élaborés et terriblement efficaces. Désigné aussi comme “le chef de ce monde” (Jean 16. 11), il connaît très bien la nature humaine; il se sert de nos convoitises pour nous entraîner à faire le mal, à désobéir à Dieu. C'est ce qu'il a fait dans le jardin d'Éden, avec Adam et Ève.

Il est important pour le chrétien de ne jamais prendre à la légère Satan, “l'ennemi”, le spécialiste du mensonge, “car nous n'ignorons pas ses intentions”. Il est passé maître dans l'art du déguisement, que ce soit pour attirer ou pour se faire oublier. Mais Satan est un ennemi vaincu par Christ à la croix (Colossiens 2. 15), même s'il est encore actif, et cherche qui il pourra dévorer. Le chrétien qui se tient dans la présence de Christ, le Sauveur, n'a pas à le craindre (Romains 8. 37).

-----------------------------------------------------------------------

Soyez sobres, veillez. Votre adversaire, le diable, rôde comme un lion rugissant, cherchant qui il dévorera. [1 Pierre chapitre5, verset 8]

... afin de ne pas laisser à Satan l'avantage sur nous, car nous n'ignorons pas ses desseins.
[2 Corinthiens chapitre2, verset 11]

Source : La Bonne Semence

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article