Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Mariage de la Belle et la Bête !

500 ans après la Réforme, l'unité œcuménique
entre Protestants et Catholiques est à portée de main.
Que dirait Luther à ce sujet ?

-----

« C'est ici la persévérance des saints,
qui gardent les commandements de Dieu et la foi de Jésus
»

Apocalypse 14:12

Voici comment le Livre de l’Apocalypse décrit
la « bête » religieuse qui se manifestera dans les derniers jours :

« Il me transporta en esprit dans un désert. Et je vis une femme assise sur une bête écarlate, pleine de noms de blasphème, ayant sept têtes et dix cornes. Cette femme était vêtue de pourpre et d’écarlate, et parée d’or, de pierres précieuses et de perles. Elle tenait dans sa main une coupe d’or, remplie d’abominations et des impuretés de sa prostitution. Sur son front était écrit un nom, un mystère : Babylone la grande, la mère des impudiques et des abominations de la terre. Et je vis cette femme ivre du sang des saints et du sang des témoins de Jésus. Et, en la voyant, je fus saisi d’un grand étonnement. Et l’ange me dit : Pourquoi t’étonnes-tu ? Je te dirai le mystère de la femme et de la bête qui la porte, qui a les sept têtes et les dix cornes… C’est ici l’intelligence qui a de la sagesse. Les sept têtes sont sept montagnes, sur lesquelles la femme est assise… Et la femme que tu as vue, c’est la grande ville qui a la royauté sur les rois de la terre » (Apocalypse 17 :3-7, 9, 18).

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article