Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Brésil : La justice condamne l'église à rendre les biens d’une fidèle !

Photo midiamax.com.br


L’Église Universelle du Royaume de Dieu (Igreja Universal do Reino de Deus) a été condamnée en appel pour avoir refusé de restituer des biens donnés par une membre de sa communauté.

 

Carla Dalvitt affirme que cette église a procédé à un "lavage de cerveau" en son encontre en la plongeant dans des dettes.

 

Carla déclare qu'elle a été contrainte de tout donner : sa voiture, ses meubles, des bijoux, son ordinateur, ses téléphones portables, sa gazinière, son climatiseur et même un matelas de peur d'être punie et maudite.

Selon Carla qui se confie à la BBC Brésil, l’église lui a fait comprendre que si elle ne donnait pas, une malédiction tomberait sur elle.

http://www.bbc.com/portuguese/brasil-43325773

Carla a commencé à aller à l'église universelle après avoir vu ses pasteurs à la télévision, à période de sa vie où elle faisait face à des gros problèmes financiers.

« Il s’agissait de messages positifs d'espoir et de prospérité. J'ai vu beaucoup de témoignages de gens qui disaient qu’ils étaient sortis de la crise, des gens qui disaient qu'ils devaient à l'église tout ce qu'ils avaient », explique-t-elle.

 

A son tour, elle s’est mise à faire de petits dons et les valeurs ont rapidement augmenté.

« Ils ont dit que je devais leur donner 10% de tout ce que j’avais gagné, en m'assurant que je serai bénie de tout ce que j’avais donné ».

« Jusqu'au jour où il y a un événement spécial nommé Fogueira Santa (Feu Sacré). Des fidèles donnaient leurs maisons et leurs voitures. Je ne sais pas ce qui m'a prise … j’étais désespérée ».

 

Les donations ont été faites sans que l’église consulte la famille. Le propre mari de Carla n’était pas au courant.

« Lorsque mon mari est rentré à la maison il a découvert que j’avais tout donné, il m’a secoué et là je me suis réveillée. »

« C’était comme si on m’avait lavé le cerveau, comme si j’étais dans un autre monde, lorsque mon mari me parlait, cette sorte de nuage noir se dissipait et je me suis sentie très mal ».

C'est dans cette église que cela s'est passé. (Foto: Jonas Samuel Betti/BBC Brasil)

Le couple s’est alors dirigé vers l’église pour récupérer ses biens. Ils ont pu récupérer le matelas, la gazinière, et quelques ustensiles de cuisines neufs achetés par la mère de Carla. Mais l’église s’est refusée à rendre les objets de valeur (portable, ordinateur, voiture, etc).

 

Face à ce refus, le couple a porté plainte contre l’institution religieuse. En proie à de graves problèmes financiers, Carla avait même dû fermer son magasin tout en subissant les railleries de ses voisins.

En 2012, tribunal avait condamné l’Eglise Universelle à rendre les biens et à payer des dommages et intérêts pour coercition et abus de confiance. L’église avait fait appel du jugement, et cette semaine, le cas a été jugé par le Tribunal Supérieur de Justice où Carla a encore gagné son procès.

Pourtant, l’église peut encore aller en cassation...l'histoire n'est pas finie.

Interrogée, l’Eglise Universelle a préféré ne pas commenter cette affaire, mais a tenu à informer que les dîmes et dons des fidèles sont conformes aux orientations bibliques et sont toujours volontaires et spontanées.


Avec les informations de :
chretiens2000

financas.yahoo

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article