Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Dieu parle ma langue ! L'accès à la Bible dans le monde en quelques chiffres.

En 2017, les Sociétés bibliques ont contribué à l’achèvement de traductions des Ecritures dans 49 langues1 parlées par plus de 580 millions de personnes.

2017 a constitué une « première » pour 20 langues, parlées par plus de 14 millions de personnes7 communautés disposent désormais de leur toute première Bible dans leur langue, 4 du Nouveau Testament et 9 de leurs premiers, ou de nouveaux, livrets bibliques.

Les langues évoluent et se développent avec le temps. C’est pourquoi les Sociétés bibliques s’emploient également à réviser des traductions existantes ou à fournir des traductions nouvelles2, lorsque cela leur est demandé, donnant ainsi la possibilité aux nouvelles générations d’entrer en interaction de façon enrichissante avec la Bible. En 2017, nos efforts ont ainsi permis de publier 26 nouvelles traductions et révisions, ainsi que 9 éditions d’étude, ce qui permet potentiellement d’atteindre plus de 566 millions de personnes supplémentaires

1Le chiffre cité ici de 49 langues (et non 20+30=50) dérive du fait qu’une langue (la langue péré) dispose d’une première traduction et d’une nouvelle traduction. Quelques langues ont plus d’une traduction, de façon que le nombre total des projets est 55.
2Une « nouvelle » traduction est mise en chantier lorsqu’une traduction existante ne répond plus aux besoins de l’ensemble de la communauté en matière d’Ecriture sainte.

Des produits bibliques en langue des signes pour les communautés sourdes

70 millions de personnes sourdes à travers le monde ont pour langue « maternelle » ou langue du cœur une langue des signes. Mais sur plus de 400 langues des signes différentes répertoriéesdans le monde, seules 10 % disposent de produits bibliques, et même dans ce cas il ne s’agit que d’une infime partie du texte biblique. La Bible intégrale n’existe dans aucune langue des signes ; celle qui dispose de la plus grosse portion est la langue des signes américaine avec le Nouveau Testament.

L’Alliance biblique universelle travaille en partenariat étroit avec plusieurs associations internationales afin de contribuer à répondre aux besoins importants en matière de produits bibliques de ce groupe majeur non encore atteint. Les Sociétés bibliques sont actuellement impliquées dans 26 projets en cours en langues des signes, tandis qu’une bonne dizaine d’autres sont en phase de planification et de préparation. Ces projets pourraient toucher 12,9 millions de personnes sourdes.

Ce travail va continuer de se développer à mesure que les Sociétés bibliques et leurs partenaires investissent dans la formation et le soutien du nombre croissant d’équipes de traduction composées de personnes sourdes. Les évolutions technologiques contribuent elles aussi à ouvrir la Bible à la communauté sourde, depuis les logiciels utilisés par les traducteurs sourds aux applications qui mettent de nouvelles traductions à la disposition de l’utilisateur final.

Toucher les personnes déficientes visuelles

Le nombre de personnes déficientes visuelles est estimé à 285 millions au niveau mondial et on compte parmi elles 40 millions d’aveugles. Seules 44 langues disposent de la Bible intégrale en braille, tandis qu’une partie du texte biblique existe dans plus de 200 autres langues.

La transcription et l’impression de produits bibliques en braille constituent un énorme travail : une Bible intégrale en braille comprend plus de 40 gros volumes et son impression coûte environ 600 USD. Mais malgré le développement des produits audio et d’autres formats électroniques accessibles, le braille continue d’être le support le plus répandu et le plus efficace pour l’interaction des aveugles avec la Bible.

En 2017, les Sociétés bibliques de 32 pays ont mené des projets en braille afin de répondre aux besoins en produits bibliques des lecteurs aveugles. Deux langues ont reçu leurs tout premiers livrets en braille : le luganda (Ouganda) et le khasi (Inde). Quatre autres langues ont reçu des produits bibliques supplémentaires en braille : l’oshikwanyama (Namibie), le kinyarwanda (Rwanda), l’arménien (Arménie) et l’allemand (édition 2017 de la Bible de Luther). En Amérique latine, le travail de transcription a été achevé sur la version Dios Habla Hoy de la Bible en espagnol, de sorte que la totalité des 44 volumes en braille peut désormais être imprimée à la demande.

Au cours de l’année 2017, l’Alliance biblique universelle a développé un nouveau logiciel permettant d’accélérer le processus de transcription en braille tout en maintenant le même niveau de qualité. Ce logiciel va faciliter le partage des fichiers en braille par le biais de notre Bibliothèque biblique numérique (Digital Bible Library®).

L’accès aux Ecritures aujourd’hui

Il existe actuellement 7 097 langues dans le monde, parlées par plus de 7,6 milliards de personnes.3

674 langues parlées par près de 5,4 milliards de personnes disposent désormais d’une Bible intégrale et 1 515 autres langues parlées par 631 millions de personnesd’un Nouveau Testament.

Cela laisse 406 millions de personnes avec seulement quelques livres de la Bible et 209 autres millions totalement privées des Ecritures dans leur langue.

L’Alliance biblique universelle a pour engagement d’œuvrer à ce qu’un jour chacun ait accès à la Bible intégrale dans la langue de son choix. Les Sociétés bibliques travaillent actuellement sur plus de 400 chantiers de traduction dans le monde.

3Chiffres au 31.12.2017. Nous remercions les Sociétés bibliques et progress.Bible™ (1er fév. 2018) pour leur aide dans l’élaboration de ces statistiques. Le nombre de langues a été standardisé afin de s’aligner sur le mode de dénombrement d’Ethnologue. Les chiffres relatifs au nombre de locuteurs natifs sont basés sur les meilleures données disponibles, qui ont comptabilisé en 2017 un total de 6,6 milliards de personnes, soit moins que la population mondiale réelle, qui dépasse les 7,6 milliards d’habitants.

Accès aux Ecritures et interaction avec la Bible

Les évolutions intervenues en matière de technologie numérique ont permis un accès sans précédent à la Bible et, dans toute l’histoire de l’humanité, c’est à notre époque que l’on compte le plus de gens qui entrent en interaction avec la Bible – et la partagent.

La Bibliothèque biblique numérique (Digital Bible Library® – DBL) est une des pierres angulaires de notre stratégie, à savoir élargir et faciliter autant que possible l’accès à la Bible. A fin 2017, la DBL comptait 1 735 Bibles ou parties de la Bible dans 1 269 langues parlées par 5,6 milliards de personnes. Le nombre de produits bibliques audio déposés à la DBL a quasiment triplé en 2017 pour passer à 1 078 produits bibliques audio dans 732 langues distinctes parlées par 4,9 milliards de personnes.

La DBL est la propriété de l’Alliance biblique universelle, qui en assure la maintenance en partenariat avec d’autres associations bibliques et avec le soutien de l’alliance Every Tribe Every Nation. Celle-ci met la Bible à la portée du public en proposant des textes bibliques par le biais de partenaires tels que BibleSearch et YouVersion.

Pourquoi la traduction de la Bible est si importante

Quand une communauté reçoit les Ecritures dans sa langue, il se passe quelque chose de profond. Les gens sentent que Dieu leur parle directement, du milieu d’eux. Quand ils commencent à éprouver l’espérance et la transformation que procure la Bible, leur réaction est souvent de s’exclamer : “Dieu parle ma langue !” »

Même si d’énormes progrès ont été réalisés en matière de traduction de la Bible, permettant à environ 81 % de la population mondiale de disposer de la Bible intégrale dans sa langue, 209 millions de personnes de par le monde n’ont toujours pas la possibilité d’entrer en contact avec le moindre passage de l’Ecriture dans leur langue. Il reste donc encore beaucoup de travail à accomplir si nous voulons qu’au moins certains livres de la Bible soient disponibles dans les 3 773 langues restantes. Prions pour ce domaine essentiel de la mission ainsi que pour les Sociétés bibliques et les associations partenaires qui mettent tout en œuvre pour répondre à ce besoin.

Cliquez ici pour télécharger un PDF de ce rapport, qui présente toute une série d’exemples concrets et contient une Annexe indiquant les langues dans lesquelles ont eu lieu des publications en 2017.

 

Avec les informations de :
L'Alliance biblique universelle

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article