Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Un pasteur du Michigan reçoit des menaces de morts parce qu’il offre des ateliers de guérison aux adolescents qui luttent contre l'homosexualité

On peut lire sur les pancartes :

You can't fix them they are not broken => Vous ne pouvez les réparer puisqu'ils ne sont pas cassés !

Hate is not holy => La haine n'est pas sainte

Photo Credit: WXYZ-TV Detroit | Channel 7 via YouTube

Le pasteur Jeremy Schossau de Metro City Church à Riverview, au Michigan, fait face à des réactions explosives après avoir offert des cours à des adolescents attirés par des personnes du même sexe. sexe.

 

Dans un post Facebook à présent supprimé, l'église a offert un atelier intitulé, "Identité désemparée" pour les filles de 12 à 16 ans qui luttent avec des pensées d'être trans, bi, gay ou autre.

 

Le message a suscité l'indignation de plusieurs sur les médias sociaux et en particulier celle de communauté LGBTQ qui prétend que le programme est une thérapie de conversion, une pratique controversée utilisée pour changer l'orientation sexuelle d'un individu.

 

Seth Tooley, qui est gay, a déjà fréquenté la Metro City Church.

Dans une interview avec WXYZ, il a dit :

"Sans aucun doute c'est une thérapie de conversion. Le pasteur, l'ancien et la femme, ont commencé à prier et ils essayaient de sortir le démon de l'homosexualité de moi ", a-t-il déclaré.

 

Des centaines de personnes ont protesté récemment devant l'église.  Dans une vidéo YouTube en réponse à la controverse, il a expliqué :

" Des gens ont littéralement menacé de me tuer, ma famille et moi, de brûler notre maison, de brûler notre église, d'assaillir les membres de notre église et notre personnel. C'est absolument fou".

 

Les législateurs de l'État ont récemment introduit une législation interdisant la thérapie de conversion.

Le pasteur explique que le programme n'est pas une thérapie de conversion mais une conversation sans condamnation. Il réaffirme que ce sont les jeunes qui viennent à lui et qu’il ne force personne.

Il a ajouté :  

"En ce qui concerne cet atelier en particulier, c'est le parent et l'enfant qui viennent nous parler, nous ne forçons pas les enfants à être là, nous leur demandons s'ils veulent être là. Ils sont là parce qu'ils ont du mal, ils cherchent un conseil, ils cherchent une direction, quelqu'un pour les écouter, et c'est de l'hypocrisie pure dans la communauté gay de penser que vous pouvez passer de l'hétérosexualité à l'homosexualité mais pas l'homosexualité à l'hétérosexualité. "

 

"Pourquoi est-ce que c'est mal pour quelqu'un de nous appeler ? Quelqu’un qui se débat, qui souffre et qui cherche à aller vers l’hétérosexualité ? " déclare Schossau.

 

Les manifestants prévoient de poursuivre leurs manifestations à l'extérieur de l'église jusqu'à ce que le programme cesse.

Après avoir essuyé des attaques, la page Facebook de l'église n'est plus disponible.

 

Source :
chretiens2000

CBN

https://www.facebook.com/peter.crunk/videos/10209082693664336/

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article