Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Philippines : Le président Duterte cherche le dialogue avec l'église après ses déclarations blasphématoires !

Le président a traité Dieu de "stupide" et mis en doute la bible. Les évêques et les pasteurs ont été insultés à plusieurs reprises pour avoir critiqué certaines positions de la politique gouvernementale. Mgr Socrates Villegas: a demandé de "priez pour lui avec compassion".
 


Suite aux propos injurieux du président Duterte à l'endroit de l'église et de Dieu, la sagesse semble avoir eu raison du président philippien. La presse local rapporte qu'une commission gouvernementale pour le dialogue avec l'Église catholique et d'autres confessions religieuses a été mise sur pied afin d'aplanir les divergences qui se sont créées suite aux propos du président.

Hier, le porte-parole présidentiel Harry Roque a annoncé la formation d'un comité de trois membres: Roque lui-même, le sous-secrétaire à l'étranger Ernesto Abella et le pasteur "Boy" Saycon, membre de l'EDSA People Power Commission. Ils auront pour tâche de dialoguer avec les évêques, dans le but de réduire les tensions entre l'Eglise et le président Rodrigo Duterte.

La formation du groupe de travail suit la dernière d'une longue série d'attaques du chef de l'exécutif contre l'Église catholique, le christianisme et Dieu lui-même. Il y a trois jours, Duterte a interrogé l'histoire de la Genèse et a appelé Dieu "stupide", pour avoir laissé la tentation corrompre sa création. Le lendemain, il a précisé qu'il ne parlait pas de son Dieu et insultait plutôt le Dieu de ses critiques. "Le mien a beaucoup de bon sens", a déclaré le président.

À plusieurs occasions publiques, Duterte a critiqué l'église catholique avec des tons violents et souvent vulgaires. Depuis son élection, les évêques et les prêtres ont critiqué certaines des positions politiques du gouvernement, telles que la guerre sanglante de la drogue appelée par le président et l'imposition de la loi martiale à Mindanao .

Les dernières remarques du président ont suscité l'indignation d'une grande partie de la population. Aux Philippines, on a une nation asiatique avec le plus grand nombre de catholiques, les chrétiens représentent environ 90% de la population; Sur près de 105 millions de citoyens, 83,6 sont en communion avec Rome. A eux s'ajoutent 10 millions de protestants et environ 820 mille fidèles des «autres dénominations chrétiennes».

 

Avec les informations de :
Ichretien.com

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article