Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chine : Les églises obligées de remplacer la croix par l'image du président

Début juillet, les autorités de la province chinoise de Jiangxi ont reçu un avertissement des autorités exigeant qu'elles retirent leurs croix et les remplacent par une image du drapeau chinois ou du président Xi Jinping.

Selon l'organisation ChinAid, qui lutte pour la suavegarde des droits de l'homme en Chine, plus de 100 églises ont reçu cette déclaration, provoquant la peur dans de nombreuses communautés. Pour riposter contre les congrégations qui n'ont pas suivi les ordres, les agents du gouvernement ont démoli la croix d'une des églises.

Dimanche matin, deux fonctionnaires ont arrêté le service du culte du village dans l'église et ont exigé que les membres ne présentent pas le symbole du christianisme.

"Ils voulaient faire tomber la croix", a déclaré Liu, responsable de l'église. "Je leur ai fait comprendre que la croix ne devait pas être détruite. Ils ont dit que ce n'était pas ce qu'ils disaient et ont demandé à nouveau si nous pouvions ou non accrocher le drapeau national. "

Selon Liu, les authorités ont également interdit aux parents chrétiens d'emmener les enfants à l'église, même si cela contredit la liberté religieuse garantie par la constitution chinoise.

"Cette politique est en conflit avec la Constitution. Lorsque les enfants naissent, ils sont citoyens de la République populaire de Chine et ont la liberté de croyance. La liberté religieuse des enfants ne peut pas être interférée. Ils peuvent suivre les croyances de leurs parents ", explique Liu.

Selon la loi chinoise, les règlements et les politiques doivent fonctionner conformément à la Constitution, mais cela ne s'applique pas à la réalité des chrétiens. Toutes les ordonnances interdisant aux enfants d'avoir des croyances religieuses devraient être considérées comme inconstitutionnelles.
 

Avec les informations de :
Ichretien.com

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article