Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Une école primaire tente de forcer les enfants à « célébrer la fierté gay », les parents protestent


Le défilé a été annulé après que les familles se soient massivement plaintes que les enseignants « endoctrinaient» leurs enfants.

 

Heavers Farm Primary School à Londres a décidé d'organiser une célébration différente pour la fin de l’année scolaire. Alors qu'ils célèbrent le «mois de la fierté gay» en Angleterre, les enseignants ont tenté de faire un «mini-stop LGBT».

Lorsque les parents ont appris, ils ont protesté et la direction a fini par annuler l'événement. La directrice, Susan Papas, a déclaré que tout l'incident "est un revers" et a regretté qu'il y ait eu "préjudice".

 

En fait, les parents jugent que c’est à eux d’enseigner la sexualité à leurs enfants. Ils considèrent aussi que l'école s'est empressée d'organiser un événement qui ne ferait que troubler les élèves, trop jeunes pour comprendre de quoi il s'agissait.

 

Une minorité a exprimé ne voir aucun problème à ce que l’école organise une manifestions pro LGBT.

 

Sur le billet envoyé à l'origine, l'école a annoncé qu'elle a décidé de promouvoir « LGBT Pride » et d'encourager les enfants à célébrer « l'arc-en-ciel de choses qui font de vous et de votre famille une personne spéciale ».

L'objectif serait d'enseigner la « diversité et l'inclusion ».

 

Comme l'explique le réalisateur, « Certains parents s'y sont opposés. Ils prétendent que l'école encourage les questions LGBT aux enfants.

Ce qui est justifié :
 

« Nous pensions pouvoir célébrer le mois de la fierté LGBT afin que les enfants issus de ce type de famille se sentent inclus et montrent aux autres enfants qu'il existe différents types de familles. »

 

La directrice s'est plainte que certains parents « propageaient des messages haineux » à son encontre et celle des enseignants pour l'initiative.

 

L'un des parents qui s’est opposé, est un chrétien qui a expliqué au Daily Mail :
 

« Il y avait des dizaines de personnes mal à l'aise par rapport à l’initiale de l’école. Nous nous tenions à l'extérieur du bureau en attendant d'être accueillis pour remettre en cause ce qui était enseigné. Je veux être la personne qui enseignera ces choses à mon fils, ce n'est pas seulement une question de religion. »

 

Avec les informations de :
GospelPrime / Chretiens2000.com

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article