Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Corée du Nord : «Dans ma petitesse, Dieu me fait honneur»


Hea Woo est une réfugiée nord-coréenne. Son intervention laissera des traces dans les mémoires et les cœurs. Extraits de son extraordinaire histoire.

Hea Woo est une survivante. Elle est passée par 10 prisons. Les prisons nord-coréennes sont de véritables camps de concentration. Les possibilités de ressortir vivant quand on est chrétien sont presque nulles. Pourtant, lors de ce Week-End Annuel 2018, Hea Woo était là, devant nous, exhortant l’auditoire à obéir à Dieu quoiqu’il arrive :

« Obéissez au Seigneur et il vous fera du bien quelles que soient les circonstances. Dieu ne vous éprouvera pas au-delà de vos forces. »


La mère d’Hea Woo était croyante. Mais elle n’en n’avait rien dit à Hea Woo. En effet, dans les écoles de Corée du Nord, on pousse à dénoncer la foi de leurs parents. Alors, par prudence, la maman d’Hea Woo ne lui avait rien dit. Tout juste la petite fille avait-elle aperçu un collier avec une croix autour du cou de sa mère, caché sous les vêtements.

« Quand j’étais jeune, je voyais ma mère avec un collier autour du cou. Elle pleurait parfois. Je lui ai demandé ce que c’était. ‘C’est un cadeau du ciel’, m’avait-elle répondu .»


Dans l’ignorance de tout ce qui touchait au christianisme, Hea Woo n’a compris que beaucoup plus tard ce que signifiait vraiment ce collier : «C’est dans une église en Chine, que j’ai compris que le ciel signifiait Dieu. En Corée du Nord, le simple fait de citer le nom de Jésus peut vous conduire en prison. Dans ma famille, mon grand-père, mon père et mon mari ont été persécutés. Mon mari a été torturé terriblement. Un jour, mes enfants sont allés voir le voir en prison. Ils se sont trouvés dans une petite pièce.» Le mari d’Hea Woo voulait parler de Jésus à ses enfants, mais pour que personne n’entende, il a écrit sur les paumes de leurs mains le message suivant :

« Croyez en Jésus. Si vous avez envie de pleurer, criez à Jésus. Il vous répondra. Si je meurs en prison, quittez le pays. »


Bien que soumis à une torture intense, le mari d’Hea Woo témoignait de sa foi aux autres détenus. Il a fondé une église souterraine en prison, mais il a été dénoncé. «On m’a convoquée à la prison. Je n’ai pas reconnu mon mari, tellement il avait été torturé. Il était très maigre et tuméfié. Il est mort sans jamais avoir renié Jésus.»

Après la mort de son mari, Hea Woo a pu fuir en Chine. Mais dénoncée à son tour, elle a été renvoyée en Corée du Nord. Pendant qu’elle était torturée, elle priait pour avoir la force de ne pas renier Jésus. Elle a alors entendu une voix qui lui disait : «Regarde la croix de Jésus.»

« Pendant ces 3 jours de torture, j’ai réalisé que ce que je vivais n’était rien à côté de ce que Jésus a vécu sur la croix. »


Quand on l’a ramenée dans sa cellule, la voix lui a à nouveau parlé : «Aujourd’hui, tu as marché sur les eaux.»

C’est un véritable miracle si Hea Woo a pu sortir de cet enfer. Elle donne un aperçu des conditions dans lesquelles les prisonniers vivaient : «Beaucoup mouraient. On les emmenait en charrette jusqu’au four crématoire. Des gens coupaient les cadavres pour les brûler car le fou était trop petit. La cendre était utilisée comme engrais. Les prisonniers se disaient qu’ils allaient finir ainsi. Moi, j’avais l’espoir d’aller au ciel.»

Après sa libération, Hea Woo a pu quitter clandestinement la Corée du Nord. Elle se trouve aujourd’hui en Corée du Sud et voyage dans le monde entier pour témoigner de ce que Dieu a fait dans sa vie.

«Je suis petite et insignifiante mais dans Sa grâce, Dieu m'a fait l'honneur de se servir de moi.»


Retrouvez d’autres témoignages de chrétiens persécutés partagés pendant le Week-End Annuel 2018  de Portes ouvertes

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article