Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le jour de Dieu

“Puisque tout notre monde doit être dissous,
combien votre conduite et votre piété doivent-elles être saintes! 
Attendez et hâtez la venue du jour de Dieu,
jour où le ciel enflammé se désagrégera
et où les éléments embrasés fondront.”

2 Pierre 3. 11, 12

 

Dans sa bonté, Dieu ne laisse pas les croyants dans l’ignorance de l’avenir. Il leur dévoile son plan de grâce et satisfait ainsi le profond désir de l’homme de savoir où il va. À Adam et à Ève, Dieu indique déjà la victoire finale de la descendance de la femme (Christ) sur le serpent (Satan). À Abraham, Il montre une cité dont Il est Lui-même l’architecte et le constructeur (Hébreux 11. 10).

Devant nous, chrétiens, la Bible déploie un avenir qui aboutit au “jour de Dieu”, aux nouveaux cieux et à la nouvelle terre, à l’état éternel où tout sera immuablement parfait.

Plusieurs étapes jalonnent le chemin vers ce but final :

  • La venue du Seigneur pour nous enlever au ciel après la résurrection de tous les croyants décédés depuis Adam, qui partiront avec nous à sa rencontre (1 Thessaloniciens 4. 13-17).
  • L’apparition en gloire du Seigneur qui suivra les jugements sur le monde. Sous sa conduite, la bonté et la vérité, la justice et la paix régneront sur une terre d’où Satan, lié et enfermé, sera absent (Apocalypse 19. 11-21 ; 20. 1-6).
  • La constitution par Christ d’un ensemble parfait, un royaume qu’Il remettra à Dieu, après la destruction de la création visible, le jugement définitif des incroyants, l’élimina­tion de tous les principes du mal, de la mort et de Satan lui-même. Dieu sera alors tout en tous (1 Corinthiens 15. 24-28) : c’est le “jour de Dieu”.

Ces perspectives ouvertes devant nous jusqu’aux portes de l’éternité ont-elles seulement pour but de nous rassurer ? Non, dit l’apôtre Pierre, elles doivent avoir un impact sur notre vie de tous les jours, dans nos relations avec les hommes et avec Dieu.

Connaissant l’avenir du monde, voudrions-nous nous comporter comme des gens attachés à ce qui va être détruit ? Considérons plutôt et conservons l’espérance placée devant nous pour participer, par une sainte conduite pleine de zèle, à l’accomplisse­ment du plan d’amour de Dieu.

 



 

Source : 
P.a.S - la-bible.info

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article