Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chine : 50 chrétiens en prières sont arrêtés et battus par la police

La police chinoise n'a manifesté aucune sollicitude ni aucune pitié alors qu'elle attaquait une église, frappait et frappait cinquante chrétiens et les arrêtait selon un rapport :

Près de 50 autres membres, dont 11 enfants, d'une méga-church chinoise fermée par le gouvernement communiste en décembre ont été arrêtés à deux endroits différents dimanche dernier, a annoncé un groupe de surveillance.

Après la fermeture de l'église Early Rain Covenant de Chengdu et l'arrestation de son pasteur, Wang Yi, le 9 décembre pour avoir «incité à la subversion du pouvoir de l'État», les autorités continuent de harceler des membres de la congrégation alors qu'ils se rassemblent pour un culte à l'intérieur des maisons.

Selon des membres de la commnunauté, plusieurs maisons qui organisaient des rassemblements de prières le 24 février ont été encerclées par des policiers qui ont finalement interrompu les réunions. Lors de deux cultes  à domicile, toutes les personnes présentes ont été arrêtées.

Le fondateur de China Aid, Bob Fu, un défenseur des droits de l'homme très respecté qui a témoigné à plusieurs reprises devant le Congrès, a tweeté qu'au moins 11 des personnes arrêtées à Chengdu avaient été punies de «détention administrative».

Les arrestations arbitraires se poursuivent », a souligné Fu.

Des enfants, des personnes âgées et même une femme enceinte auraient été maltraités. La mère âgée du pasteur Wang aurait été insultée et battue.

Selon une déclaration publiée par l'église, deux chrétiens arrêtés ont été «violemment battus».

« Tang Chunliang et son épouse ont été frappés au visage par un agent de police en civil au poste de police», lit-on dans le compte rendu. «Certains, y compris les enfants, n'ont rien mangé. Certains n’ont été relâchés qu’à 2 heures du matin. Des enfants fatigués dormaient sur des tables et des sols gelés. D'autres n'ont été relâchés qu'à 6 heures du matin »

Samedi, deux autres fidèles ont été arrêtés alors qu'ils se rendaient au poste de police de Chengdu pour rendre visite à leurs amis détenus.

«Ils ont ensuite été conduits au poste de police de la route Taisheng, où ils ont été enfermés et interrogés», lit-on dans une déclaration de l'église datée du 2 mars. «À 14 heures, alors qu'ils étaient interrogés, ils ont été humiliés, maltraités et violemment battus par sept à huit policiers du commissariat de police de Chengdu Taisheng Road. Ils ont été détenus pendant près de huit heures.

Les arrestations et les détentions ne sont pas les seules formes de harcèlement auxquelles les membres de l'alliance Early Rain ont été confrontés. Selon l'église, les autorités ont fait pression sur les propriétaires et les employeurs. Cela a eu pour conséquence que certains fidèles ont perdu leur maison et leur travail. Certains ont dû retourner dans leurs villes natales.

Au moins une famille d'un ancien de l'église a été forcée de déménager à plusieurs reprises car elle a été jugée «résidente illégale».

«Chaque fois qu'ils sont expulsés, ils trouvent un nouvel endroit où vivre», lit-on dans une déclaration de l'église datée du 22 février. "Ensuite, après avoir passé quelques jours à s'adapter à leur nouveau domicile, la police et la sécurité nationale se présentent à leur porte et, par divers moyens, chassent à nouveau la famille de leur domicile."

En décembre, à la suite de l'arrestation du pasteur Wang, plus de 160 membres d'église ont été arrêtés.

 

La Chine est le 27ème pays au monde en termes de persécution des chrétiens, selon l’index mondial de persécution de portes Ouvertes, mais depuis 3 ans, elle ne cesse de grimper vers le haut du classement…

L'année dernière, Fu a averti que le gouvernement chinois supervisait un plan de réécriture de la Bible dans le but de « siniser » le christianisme.

« La liberté de religion en Chine a vraiment atteint le niveau le plus bas jamais atteint depuis le début de la révolution culturelle par le président Mao [Zedong] dans les années 1960 », a déclaré Fu aux membres de la Sous-commission des affaires étrangères de la Chambre sur la santé, Global Health , Global Human Rights, et organisations internationales, en septembre dernier.

 

 

source : https://www.rfa.org/english/news/china/gansu-11212008072808.htm / lalumieredumonde.fr

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article