Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ouganda : Face à 7.000 guérisseurs et la Bible, une communauté ougandaise choisi de suivre Jésus

 

Les guérisseurs sont très répandus en Afrique à cause souvent de la précarité du niveau de vie des populations et de leur passé dans le paganisme. Aujourd’hui, la population africaine commence à tourner le dos à beaucoup de pratiques traditionnelles et accepte de suivre Jésus. 

Rien qu'en Ouganda , il y a 645.000 guérisseurs, dont 7.000 dans les régions où Set Free est implanté. Selon le missionnaire Dean Vander Mey, l'occultisme n'est pas le seul problème : le pays est en proie à des abus sexuels sur des enfants en raison de rituels.

Vander Mey rapporte que les guérisseurs abusent sexuellement de 90% des enfants pris en charge. "Quand on est maltraité et traumatisé dans son enfance, de l'adolescence à l'âge adulte, on craint tellement que toute la région soit prise de peur", a-t-il déclaré à Mission Network News.

En raison de l'histoire des abus sexuels, le SIDA est également devenu une réalité en Ouganda - un pays où 47,84% de la population a moins de 14 ans, selon le CIA World Factbook. En moyenne, un adulte ougandais vit entre 50 et 60 ans, principalement à cause de la propagation de la maladie.

Set Free a pour objectif de partager les vérités de l'évangile du Christ pour ces communautés et de les libérer du cycle des abus sexuels. En fournissant à la fois des connaissances bibliques et des médicaments de base, les missionnaires ont réussi à affaiblir l’influence des guérisseurs.


"Nous prions Dieu, nous délivrons de bons médicaments et nous aimons les gens. Occupons-nous d'eux, aimons-les et faisons d’eux des disciples. Et maintenant nous avons une nouvelle génération de disciples de Christ qui seront des disciples de Jésus Christ. Ils n'auront plus cette peur qu'ils avaient auparavant », se réjouit Vander Mey.


Lorsque les communautés entendent l'évangile et ont accès à de meilleurs médicaments, elles s'éloignent des guérisseurs. Vander Mey indique que de plus en plus de guérisseurs de ces régions perdent leur emploi et déménagent ailleurs.

Set Free maintient les enfants à l’école, à l’écart des risques de traite d’êtres humains et de guérisseurs. Le ministère travaille à la construction d'une école secondaire pour 1 200 nouveaux étudiants. Le bâtiment devrait être terminé d'ici quatre ans.

"Nous voulons que chacun de nos jeuness sache comment faire son travail pour pouvoir être embauché immédiatement, à la sortie de l'école secondaire", a déclaré le missionnaire. "Nous enseignons non seulement aux enfants, mais aussi aux communautés."

Cette réalité ougandaise est typique à plusieurs autres communautés africaines. La Bible dit que le peuple périt par manque de connaissance. Par l’acquisition de la connaissance le peuple africain devient de plus en libre et cela sur plusieurs plans. 

 

Source : Ichretien.com

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article