Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Miracle : Un pasteur a survécu à un arrêt cardiaque après que l'église et les infirmières se soient mises à la prière à l'hôpital.


Au cours des 26 dernières années, le pasteur Glen Berteau a dirigé un réseau d'églises en Californie. Sa vie a toujours été active jusqu'à ce que, le 25 novembre, vers 17 h 45, il subisse un arrêt cardiaque. Il survit cependant à cet arrêt cardiaque grâce à la prière. 

Glen et son épouse, Deborah, quittaient la réunion de prière à l'église House, qui a lieu tous les lundis.
À l'occasion, les membres ont organisé une fête pour célébrer les 67 ans du leader.

De retour d'une réunion de prière le pasteur Glen s'est ecroulé dans sa voiture, il faisait un arrêt cardiaque et sa femme pensait qu'il somnolait. C'est ce qu'elle a affirmé à AG News.

Deborah a essayé de réveiller son mari, mais n'a eu aucune réponse. Jusqu'à ce qu'une infirmière avec près de 25 ans d'expérience, qui fréquente également l'église, a fait le constat dramatique d'arrêt cardiaque.

« J'ai vérifié son pouls; il était sans pouls. Je savais qu'il était mort », a déclaré Penny Greaves, infirmière avec près de 25 ans d'expérience. « Nous avons déterminé qu'il avait passé deux ou trois minutes comme ça. J'ai immédiatement pris des mesures ».

Pendant que Penny faisait de la réanimation cardio-pulmonaire et confirmait que quelqu'un avait appelé une ambulance, une foule de gens a commencé à se former en prière.

Pendant que Penny ranimait Glen, les gens continuaient de prier à haute voix. Les prières sont restées jusqu'à l'arrivée de l'ambulance et ont continué à être dites - les gens priaient dans l'église, dans la salle d'attente, dans la chapelle de l'hôpital et via les réseaux sociaux.

Le pasteur GlenBerteau et son épouse, Deborah, ainsi que l'infirmière Penny Greaves (au centre).
(Photo: lecture / Facebook)

Une chaîne de prière s'est créée au sein de l'hôpital et à l'église. 

McKnight a commencé à intercéder pour Glen et a couru à l'USI, où une équipe de dix personnes l'aidait. "Je n'avais rien à faire à ce moment-là, alors je me suis tenu à côté de sa chambre et j'ai commencé à prier", a-t-il déclaré.

Finalement, Glen a été emmené dans la chambre et McKnight a pris les notes et les a distribuées dans la pièce. Plus tard, il a placé les notes dans la salle d'attente pour encourager ceux qui étaient là.

Pour McKnight, c'était Dieu et les prières qui gardaient Glen vivant. "Chaque fois que je passais dans sa chambre et pendant la nuit je priais pour lui", révèle-t-il.

Selon le Dr Manuel Canga, Glen "a mort pendant 40 minutes" et avait peu de chances de revenir à la vie. «C'était un miracle qu'il soit vivant», reconnaît le médecin. 

«Il est sorti du coma induit comme si de rien n'était - quand tout indiquait qu'il devait avoir des lésions cérébrales. Dans le monde réel, ses reins ne sont pas censés se rétablir, mais je suis chrétien et je suis attaché à la prière. Tous les problèmes, toute la négativité ont été supprimés un par un et il se remet complètement », rapporte-t-il.

Pendant que le pasteur était hospitalisé, Deborah dit que les prières n'ont pas été interrompues dans l'église.

La guérison de Glen a été miraculeuse et il progresse à un rythme bien supérieur aux attentes des médecins. Le pasteur croit que le dessein de Dieu dans cette situation n'est pas seulement de guérir, mais de provoquer un réveil.

"Je ne peux pas dire pourquoi Dieu m'a choisi, je n'ai pas la réponse à cela ... Mais ma foi est à un autre niveau", explique Glen. "Il n'y a rien que Dieu ne puisse pas faire."

 

Source :  Ichretien.com avec AG NEWS 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article